Le japonais dans tous les sens

Kimo (肝) : ah non, ce n’est pas dégueulasse un foie !

Je vous avais présenté en 2018 l’adjectif キモイ (kimoi) renvoyant à ce qui est répugnant et qui peut donner la nausée. Ce que je n’avais pas précisé, c’est qu’il existe la variante キモー ! (kimô !) équivalente à “Dégueu !”. Aujourd’hui, ce n’est pas ce kimo là que je vais décrire mais 肝 (きも) qui se trouve être le foie de nos jours. Je vais ainsi m’intéresser à son évolution sémantique et ce qu’il symbolise en japonais.

Évolution du mot kimo et sens figuré

Kimo lorsqu’il désigne une partie corporelle s’écrit avec le kanji 肝 où on peut identifier sur la gauche la clé 月. Ce n’est pas la lune qu’elle désigne ici mais la chair (肉 niku) comme dans (koshi) ou bien 脚 (ashi). La partie de droite 干 donnerait la lecture on かん (kan) et le dictionnaire Kangorin ajoute qu’il y aurait aussi un lien avec le tronc 幹 (miki). Ils justifient ça par le fait que kimo correspond à une partie essentielle du corps humain.

Enfin, il faut savoir ce qu’on entend par kimo justement. Car selon le dictionnaire Nihon Kokugo Daijiten (qui retrace l’évolution sémantique des mots), notre 肝 désignait à l’origine “la partie principale des organes internes (viscères)” (内臓の主要部分 naizô no shuyô bubun). Ce qui pouvait être le foie 肝臓 (kanzô) mais c’était assez flou car c’était également un terme générique pour désigner les organes internes (内臓 naizô) dans leur ensemble. D’ailleurs à la même époque (VIIIe siècle), on aurait associé kimo à l’énergie vitale/le moral (気力 kiryoku) par association avec le cœur (qui loge dans le kimo du coup).

Oui, la peur de la seringue était facile, je sais… oO

Cela explique pourquoi encore aujourd’hui, on associe 肝 avec le courage. 肝が小さい/太い (kimo ga chiisai/futoi “avoir un petit/gros foie”) : être peureux/être intrépide. On peut faire le lien avec l’expression française “avoir des tripes”. Et si vous “écrasez” votre foie (肝を潰す kimo wo tsubusu), ça signifie que votre courage s’en retrouve anéanti suite à un événement soudain qui vous fait tomber des nues. 雷に肝を潰した (kaminari ni kimo wo tsubushita) : le tonnerre m’a surpris et effrayé.

Sources : dictionnaire électronique (Nihon Kokugo Daijiten  et Kangorin)

Pour aller plus loin (autres expressions avec kimo)

Comme les autres parties du corps, le foie n’échappe pas à la règle et se retrouve dans beaucoup d’expressions usuelles. Je vous propose ce petit quiz pour voir si vous arrivez à deviner le sens de trois autres expressions. C’est plutôt difficile et des explications sont données à chaque fois ! 🙂

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers messages du forum
chacha21
Te-form et jisho.org
Kotoba
Transcription Kanbun
Kotoba
Demande de traduction