Bushi (武士) : un “guerrier gentilhomme”, c’est un samouraï ?

Lorsqu’on me sollicite pour écrire un article sur un mot précis, j’essaye en général de m’exécuter le plus vite possible. Hier, c’est Tostivin qui m’a fait une demande par rapport au terme 武士 (bushi) et notamment la différence qu’il y a avec 侍 (samurai soit samouraï en français). Je vais donc tout d’abord faire une petite analyse des kanjis puis revenir sur leur histoire respective.

Origine du mot bushi et différences avec samurai

武士 est un terme très ancien puisqu’on le retrouve dans le 続日本紀 (Shoku Nihongi) qui aurait été achevé en 797. Directement importé du chinois wushi, on retrouve d’une part le kanji 武 qui renvoie à la notion de “guerrier courageux”. Le kanji 士 lui sert avant tout de suffixe pour indiquer un statut, une fonction. On avait vu avec le mot 紳士 (shinshi) que 士 avait fini par désigner un haut statut, ce qui était le cas lorsque le mot bushi a été importé au Japon. C’est pourquoi on trouve comme traduction “guerrier gentilhomme”, c’est à dire quelqu’un de bien éduqué et vaillant prêt à servir la cour impériale.

Enfin ça, c’était vrai seulement au début puisqu’une scission s’opère avec la cour impériale assez rapidement (vers le 10ème siècle) et on commence à voir apparaître une classe guerrière à part entière. On voit se former alors des 武士団 (bushidan “clans de guerriers”) et on en trouve principalement trois en 1156.
Mais avant cela, on trouvait également à l’usage le terme 侍 (à l’époque prononcé saburai) qui serait apparu légèrement avant bushi. A ce sujet, on trouve beaucoup d’interprétations contradictoires sur le net mais il semble que les mots saburai et bushi aient coexisté depuis environ 800 avec des évolutions sémantiques en fonction de l’époque.

C’est à vous maintenant de trouver qui est le samouraï et qui est le bushi ! 😀

En effet, jusqu’au 13-14ème siècle, c’était plutôt le mot saburai qui correspondait à un rang supérieur puisque seuls ces derniers pouvaient apparemment monter à cheval. Mais à part ça, on ne les distinguait pas de manière stricte. Par ailleurs, vers l’époque d’Edo (1603-1868), on s’adressait à un guerrier avec les appellations お侍さん (osamurai-san) ou encore obukesan (お武家さん).  Là encore, pas de différences strictes.
On peut noter aussi que les traductions vers les autres langues ont joué un rôle puisque vers le 17ème siècle, on accordait déjà une image plus “noble” pour samurai (alors que bushi renvoyait surtout aux soldats d’une armée). Et les films occidentaux ont tendance à accentuer ce trait de “guerrier défendant certaines valeurs”, notamment avec The Last Samurai.

Voilà, en résumé, il est bien difficile de faire la différence entre samurai et bushi et d’ailleurs, les dictionnaires japonais utilisent l’un pour définir l’autre. Donc si vous voulez mettre un japonais (ou une japonaise) dans l’embarras, il suffit de lui poser la question ! 😀

Sources : Gogen-Allguide (étymologie du mot bushi), umenoyaissei (différences bushi/samurai et d’autres termes), Kotobank (dictionnaires japonais et encyclopédies)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

    1. Non, ce n’est pas le même et on insiste particulièrement dessus lorsqu’on enseigne les kanjis.
      土 est différent de 士 (trait horizontale du haut plus long).
      Après je crois que s’ils se ressemblent, c’est un peu par hasard car c’est probablement lié à leur simplification respective. C’est à vérifier cela dit ^^

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum