De nos jours, le mot savon à l’instar du savon de Marseille fait certes penser à un produit solide de forme rectangulaire mais on peut désormais le trouver sous forme liquide. C’est notamment le cas du savon liquide que l’on utilise pour se laver les mains par exemple.
En apparence, si on se fie à ses kanjis, 石鹸 (sekken) ne désignerait qu’un savon dur. Est-ce le cas ?

Origine du mot sekken et signification de nos jours

石鹸 s’écrit avec le kanji 鹸 (ken) qui signifie à lui seul savon. C’est à dire de l’eau salée (partie 鹵 à gauche) solidifiée en cristaux alcalins. Et il semble que ce l’ajout du kanji 石 (setsu/ishi “pierre”) soit une invention japonaise afin de renforcer l’idée d’un objet dur. Toutefois, cette combinaison de kanji avec la prononciation sekken n’a pas vu le jour tout de suite après l’introduction du savon au Japon. On suppose aujourd’hui qu’elle a eu lieu à la fin du 16ème siècle avec l’influence de l’Occident et en particulier des Portugais.

La preuve la plus probante est que durant l’époque d’Edo (1603-1868), on employait couramment le mot シャボン (shabon) pour désigner ce savon importé. Cela viendrait apparemment jabón (espagnol) ou de sabão (portugais). Toutefois, vu que la tendance durant l’ère de Meiji (1868-1912) était de donner de l’importance aux 漢語 (“mot en kanji”, kango), c’est à ce moment là qu’on à commencer à vraiment employer 石鹸. Enfin à l’écrit parce qu’à l’oral, on a longtemps gardé l’habitude de le prononcer shabon. Celle-ci n’a pas totalement disparu puisque aujourd’hui encore, c’est le terme シャボン玉 (shabondama) qui est le plus courant pour désigner les bulles de savon.

Sekken vs shabon vs sôpu. Au moins shabon, c’est plus poétique ! ^^

Par contre, pour ce qui est d’autres types de savon (mousse/liquide), on préfère recourir à ソープ (sôpu de l’anglais soap). Du coup, gel douche = ボディソープ (bodi sôpu) et savon pour les mains = ハンドソープ (hando sôpu). C’est cruel quand on y pense, si les dirigeants durant l’ère de Meiji n’avait pas eu cette idée de mettre en avant les kango, on aurait peut-être aujourd’hui utilisé shabon à la place. Et ensuite affirmer devant les japonais avec fierté “ça vient d’une langue romane comme le français”. Dommage… :S

Sources : Gogen-allguide (étymologie), ja.wikipedia (généralités)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.