Niku (肉) : la chair qui s’est transformée en viande ?

C’est vendredi, le jour du poisson ! C’est pourquoi on va parler de viande et de chair aujourd’hui bien que ça n’a presque rien à voir. Les fans de One Piece et plus particulièrement du carnivore Luffy le connaissent sûrement : niku (肉). On va voir en quoi ce mot a évolué et ce qu’il évoque aujourd’hui au Japon.

Définition du mot niku et usage dans la vie quotidienne

Niku s’écrit avec le kanji 肉 qui représenterait apparemment les muscles de la viande d’animaux découpés. Sa définition dans son sens le plus étroit ressemble à celle de la viande, c’est à dire “aliment tiré des muscles des animaux“. Ainsi, lorsqu’on l’emploie seul comme le fait Luffy en s’exclamant “niku niku !” lorsqu’il a faim, cela renvoie en premier lieu à la viande par opposition au poisson. Cette opposition est d’ailleurs récente et probablement influencée par les habitudes alimentaires occidentales.

On arrive maintenant à son sens large, celui que vous trouverez en premier dans un dictionnaire franco-japonais : chair. Autrement dit la partie molle d’un mammifère (graisse, viscères…), poisson voire même d’un fruit. Kono momo ha niku ga atsui (この桃は肉が厚い) : cette pêche est charnue (litt : a la chair épaisse). Ce qui est intéressant, c’est qu’on emploie naturellement ce mot par rapport à l’aspect physique d’une personne. Par exemple, l’expression niku ga tsuku (肉が付く) signifie littéralement “gagner en chair” que l’on traduit par “prendre du poids/de l’embonpoint”. Kanojo ha nikuzuki ga ii (彼女は肉付きがいい) : elle est bien en chair.

Voici les images qui apparaissent en premier avec le mot “niku” dans google image.

Enfin, on peut aussi noter son lien étroit avec le sang qui lit les individus. Nikushin (肉親) se traduit ainsi par les “liens du sang“. Là encore, le mot chair possède une image similaire, notamment dans l’expression “la chair de ma chair“. On verra dans un prochain article pourquoi le terme hiniku (皮肉) littéralement “peau et chair ” signifie aujourd’hui “satire/ironie/sarcasme”. Patience donc ! 😀

Sources : kotobank (dictionnaire japonais), gogen-allguide (à propos du kanji 肉)

5 réponses

    1. En fait, il y a plusieurs termes qui évoquent les liens du sang en japonais, j’imagine que c’est pareil en chinois. Par exemple ketsuen 血縁 (sûrement le plus concret avec 血 pour le sang et 縁 pour le lien), chisuji 血筋 (sang et muscle, plus proche du mot “lignée”).
      Nikushin 肉親 est surtout employé dans le sens “les siens/Ses proches”, par exemple 彼女の肉親 : les siens/ses proches (à elle) avec donc une dimension d’appartenance affective (親 signifiant “parent” mais également “familier/intime”).
      骨肉 (kotsuniku) existe aussi en japonais, il est plutôt rare mais on le retrouve dans l’expression 骨肉の争い (kotsuniku no arasoi) “conflit familial”.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum