Le japonais dans tous les sens

Torokeru chîzu (とろけるチーズ) : le fromage à faire fondre au Japon

Comme vous le savez sans doute, le Japon n’est pas connu pour avoir une longue histoire concernant la dégustation de fromage. Ceci est valable pour les produits laitiers en général. De fait, on n’en mange pas énormément même aujourd’hui et leur prix est relativement élevé. Sauf peut être un type en particulier : les torokeru chîzu (とろけるチーズ). Qu’est ce donc ?

Définition du mot torokeru chîzu et usage dans la cuisine

Torokeru chîzu s’écrit la plupart du temps en japonais とろけるチーズ. Torokeru (とろける) signifie ici “fondre” (solide qui devient visqueux/liquide comme le métal ou le beurre) et chîzu (チーズ de l’anglais cheese) “fromage”. Littéralement, c’est donc simplement du fromage destiné à être fondu. On le trouve quasiment tout le temps en tranches suraisu (スライス), c’est pourquoi il est en général écrit sur le paquet torokeru suraisu chîzu (とろけるスライスチーズ)tranches de fromage à faire fondre“.

Son procédé de fabrication est commun à celui des fromages à pâte fondue. Il est ainsi le résultat d’un mélange de plusieurs fromages dont on a fondu la pâte. On rajoute souvent de l’eau, de l’huile végétale… C’est le cas par exemple de la Vache Qui Rit ou du Kiri (qui est disponible au Japon). Le principal avantage de ce procédé industriel est qu’on peut conserver le fromage plus longtemps. Ce côté “pratique” (voir benri) semble avoir fait mouche au Japon d’autant plus que chaque tranche est emballée individuellement. Pour vous donner un équivalent en France, cela correspond en fait au fromage fondu pour croque monsieur trouvable au supermarché.

Les 15 tranches individuelles (225 grammes) pour environ 200 yen (1,60€). Abordable ! 🙂

Comme on n’a pas de croque monsieur au pays du soleil levant, on fait souvent fondre le torokeru chîzu sur du pain de mie ou une pizza. Il n’est pas rare aussi d’en placer au dessus d’un steak haché (voir hanbâgu) ou encore dans un okonomiyaki. Selon une enquête réalisée en 2006, ce type de fromage est le plus populaire au Japon. En effet, 81,4% des interrogés ont cité purosesu chîzu (プロセスチーズ de l’anglais processed cheese) parmi leurs préférences. Le camembert/brie ne remporte que 33,5% des suffrages et le chèvre 4,3%. :S

Sources : myvoice (enquête de 2006), ja.wikipedia (article sur le purosesu chîzu en général)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
仕草
Kotoba
もしもし!