Shinkei suijaku (神経衰弱) : le jeu de memory, ça épuise les nerfs ?

Les jeux de société et jeux pour enfants en général ont parfois un nom étonnant. Tenez, pourquoi dit-on “1,2,3 soleil” ? Surtout que dans d’autres pays, ce dernier fait place à la statue (Algérie), au squelette (Maroc) ou encore à la citrouille (Mexique). J’aurais pu aborder sa version japonaise aujourd’hui (daruma-san ga koronda soit “le daruma est tombé”).
Cependant, un autre nom de jeu éponyme a attiré ma curiosité : le shinkei suijaku (神経衰弱) qui est l’équivalent du “memory”. Pourquoi cette appellation si barbare ?

Analyse de shinkei suijaku et lien avec le jeu de memory

Shinkei suijaku s’écrit avec les quatre kanjis 神経衰弱 mais n’est pas un yojijukugo comme celui de samedi. Pour la simple et bonne raison qu’il est parfaitement explicite dans son sens premier. En effet, shinkei (神経) correspond ici  au “nerf” et suijaku (衰弱) à “l’affaiblissement/épuisement“. Ainsi, shinkei suijaku signifie littéralement “épuisement des nerfs”. A l’origine, c’était simplement la traduction de neurasthénie (1869) qui s’apparente à une fatigue nerveuse. De nos jours, on dit plutôt “fatigue chronique” à la place de neurasthénie et donc shinkei suijaku aurait du également tomber aux oubliettes.

Sauf que dans les années 1960, un jeu de société commence à faire parler de lui : le fameux “memory”. Il faut savoir que c’est le nom allemand donné par la société Ravensbuger mais qu’en Angleterre, on le nomme plutôt Concentration. Il se trouve qu’il existait la variante Melancholy, ce qui aurait conduit au recyclage de shinkei suijaku. Car oui, la mélancolie était effectivement rattachée à une fatigue nerveuse autrefois. Cependant, seules des sources japonaises évoquent la variante Melancholy pour ce jeu de société. A prendre avec des pincettes !

Le shinkei suijaku est particulièrement populaire auprès des personnes âgées.

Et surtout, pourquoi ce choix de traduction ? Est ce que parce que le traducteur en a été particulièrement frustré ? Il est vrai que c’est un jeu qui peut user les nerfs, surtout quand on ne tombe jamais sur la bonne carte ! Moi je miserai davantage sur l’argument marketing. Imaginez vous un jeu qui s’appelle “épuisement des nerfs”, ça donne envie d’essayer non ? 😀
En tout cas, celui-ci semble très apprécié des japonais puisque selon un sondage réalisé en 2017 (2617 participants), le shinkei suijaku arrive troisième (plébiscité à 37,7%). Il est devancé par le pouilleux (48,4%) et par le jeu des sept familles (56,5%). Le poker termine seulement 4ème (35,2%) !

Sources : kensnews.net (étymologie), news.nifty (sondage de 2017)

 

8 réponses

  1. Dans son sens premier de “Fatigue chronique”, je comprend bien que ce n’était pas un 四字熟語 à la base. Mais vu qu’il a pris un nouveau sens comme nom d’un jeu de mémoire, c’est quand même beaucoup plus difficile de faire le lien rien qu’avec les kanji là…

    Peut-être que la définition proposée Samedi:
    “« terme composé de kanji » (熟語) formé à partir de « 4 caractères » (四字). Cependant, ce terme se réfère uniquement aux 四字熟語 dont la signification ne peut être directement déduite du sens littéral des kanjis qui le composent”
    n’est pas suffisante, les 四字熟語 sont avant tout des idiotismes ou expressions idiomatiques non ?

    1. En attendant la réponse de Jimmy (s’il souhaite te répondre bien évidemment :p), je vais te donner ma réponse.
      En fait comme tu l’as suggéré, si j’en crois l’article de ja.wikipedia sur les yojijukugo, il faudrait effectivement nuancer cette définition. Car dans son sens large, cela correspond effectivement à tous les composés de 4 kanjis. Cependant de nos jours, on pense effectivement avant tout aux expressions “idiomatiques” (kanyôku 慣用句 en japonais). A ce sujet, l’article précise que c’est parfois compliqué de trancher. Et que pour certains composés de 4 kanjis, il y a débat et puis ça dépend de l’évolution de la langue. Il faut savoir aussi que cette utilisation spécifique des yojijukugo en tant qu’expression idiomatique toute faite est très récente. Seulement une trentaine d’année (1985) selon Wikipedia !

      Pour revenir à ce mot de 神経衰弱, impossible de le classer parmi les yojijukugo dans son sens étroit parce que c’est simplement le nom d’un jeu de société au final. Hors on est libre pour de choisir n’importe quel nom pour un jeu. Il faudrait peut être qu’il puisse s’utiliser sans faire référence au jeu pour devenir un yojijukugo…
      Après il y a une question que je me posais, à savoir si tous les yojijukugo étaient prévus pour être des yojijukugo lors de leur création. Etant donné que je ne sais pas du tout comment ils ont été créés, je n’ai pas de réponse à ce sujet. :S

    2. Le mot n’a pas pris un nouveau sens en devenant le nom d’un jeu.
      Pour moi, le mot a un sens (qui découle des kanjis) et il se trouve qu’un jeu a été nommé en relation avec ce sens.

      Petite astuce pour reconnaître un 四字熟語, dans la plupart des cas (je précise bien qu’il peut y avoir des exceptions) les deux couples de deux kanjis n’existent pas en tant que mots. Pour reprendre l’exemple de samedi dernier, 一石二鳥, il n’existe pas de mot 一石 ou 二鳥.

      Mais comme l’a dit Guilhem, la définition en general est assez floue et il existe des cas ou il est compliqué de savoir si tel ou tel est un 四字熟語.

  2. Bonjour ☺
    Fidèle lecteur mais peu enclin à commenter en général, je me permets de vous signaler une petite faute de frappe au début de l’article : “pourquoi on dit-on « 1,2,3 soleil »
    Il y a deux fois “on”
    J’apprécie énormément la variété des thématique qui permette de decouvrir la langue dans d’autres contexte que les lexique à thematique basique.
    Continuez je trouve ça super

    1. Ah, merci d’avoir relevé cette faute, c’est corrigé ! 🙂
      Sinon oui, j’essaye un maximum de varier les thèmes même si j’ai encore du mal avec certains dont l’art ou les sciences par exemple.
      Je pensais l’autre jour à un mot comme ukiyoe (浮世絵) mais il est tellement connu qu’il faudrait que je me focalise sur un point précis (l’étymologie du mot et la raison de l’emploi des kanjis 浮 et 世 par exemple). J’essaye en effet dés que possible de ne pas écrire ce qui a déjà été dit un peu partout en français (wikipedia.fr par exemple). Donc ça nécessite en général davantage de recherches ^^.

      Voilà, en espérant que les futurs articles vous plairont également 🙂

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum