Tanomu (頼む) : adresser une requête en sachant qu’elle va aboutir

En français, le verbe demander ressemble beaucoup à l’anglais to ask dans le sens où l’objet peut être une action ou une simple information. Demande à ta mère, je vous demande de vous arrêter… En japonais, le verbe tanomu (頼む) correspond bien à une idée de demande mais celle-ci s’accompagne d’une certaine confiance. Comment cela se traduit dans les faits ?

Significations de tanomu

Tanomu s’écrit en japonais 頼む où le kanji 頼 contient les notions de “confiance” (shinrai 信頼) et de “demande” (irai 依頼). En règle général donc, on a recours à ce verbe avec quelqu’un que l’on juge fiable et pouvant répondre à la requête. Intéressons nous maintenant aux situations d’usage que ça implique.

Transmettre un souhait à l’autre en s’attendant à ce qu’il le réalise

C’est je pense la notion principale à retenir : lorsqu’on utilise tanomu, on s’attend à ce que l’autre fasse une action. Une traduction possible est donc “demande de faire quelque chose”. Kaimono wo tanomu (買い物を頼む) : je compte sur toi pour faire/ranger/commander (en fonction de la situation) les courses.

Une simple demande d’information requiert un autre verbe comme tazuneru (尋ねる).
“Papa, comment on fait les enfants ? Demande à ta mère !” Ici, okaasan ni tanonde ne (お母さんに頼んでね) aura un sens complètement différent comme par exemple “demande à ta mère de faire un enfant”. Ce qui n’a plus rien à voir avec la question initiale, vous en conviendrez.

Tanomu kara ! Je compte sur toi hein ! oO

S’en remettre à, confier quelque chose (résultat de la demande)

On reste dans le même ordre idée, à savoir qu’il s’agit toujours d’une demande. J’attire simplement votre attention sur le fait qu’il n’est pas rare de le voir employer sans que l’objet soit explicite. C’est ainsi assez flou et bien pratique, pas besoin de s’embêter à expliquer. Ato wo tanomu (あとを頼む) : Je compte sur toi pour la suite. C’est similaire dans ce contexte à yoroshiku “je m’en remets à vous”.

Enfin, notre verbe du jour peut aussi indiquer le résultat de la demande. Par exemple, “demander à faire garder ses enfants” qui devient “confier”. Kodomo wo tanonde fûfu de dekakeru (子供を頼んで夫婦で出かける) : confier ses enfants et sortir en couple. Cela montre encore une fois que la requête a quasiment toutes les chances d’aboutir avec tanomu, on considère en tout cas dans ce contexte que c’est acquis.

Sources : kotobank (dictionnaire en japonais), selfyoji.blog (comparaison avec l’anglais to ask)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる