Yuki (雪) : la neige, une pluie qui se balaie

“Le bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et… il fond”. Cette citation de Claire Malesset est là uniquement pour introduire notre mot du jour : yuki (雪). Après un petit point sur son étymologie et sa signification, on va s’intéresser à la place de la neige dans la culture japonaise.

Etymologie du mot yuki et signification

Yuki s’écrit avec le kanji 雪 qui désigne la neige. Il est lui même composé de la clé de la pluie au dessus 雨 et d’une autre clé moins courante, ヨ. Elle correspond en réalité à la simplification de 彗 qui signifie “comète” mais qui peut aussi avoir le sens du balai hôki (帚). Autrefois donc, les gens voyaient simplement la neige comme de la pluie qu’on peut balayer. Charmant !

Mais il faut voir le ménage (sôji) comme un acte purificateur. On attribue en effet à la neige un côté pur qui blanchit le monde. C’est pourquoi on pense qu’une étymologie possible de yuki est le yu de 斎 (pure) et le ki de kiyoki (潔白 innocence). Il existe par ailleurs un proverbe qui dit qu’une forte neige est le signe d’une année à récolte fructueuse. Yuki ha hounen no shirushi (雪は豊年の印).

Yuki ga futte iru : il neige. T_T

La neige dans la culture japonaise

Impossible de ne pas dire un mot sur le conte populaire Yuki-onna (雪女) “la femme des neiges”. Il existe plusieurs versions mais on a affaire à chaque fois à une très belle femme qui apparaît en temps de neige et dont le héros tombe amoureux. A la fin, elle finit par disparaître dans des circonstances diverses. Elle est souvent cruelle et n’hésite pas à tuer, un peu comme l’hiver dont on peut y voir une personnification.

La neige n’a ainsi pas que des bons côtés et si on demande aux japonais leur temps préféré, ils ne sont que 3% à choisir “un temps neigeux”. Cela ne veut pourtant pas dire qu’on reste chez soi en cas de neige car on fait aussi des bonhommes de neige au Japon. On appelle ça yukidaruma (雪だるま) et ils dateraient du début du 19ème siècle, on en a effet retrouvé des traces sur des peintures d’époque. Ils sont constitués en général de deux boules alors que c’est plutôt trois chez nous. Mais je ne vous en dit pas plus, cela fera l’objet d’un futur article ! 🙂

Sources : gogen-allguide (étymologie), hello-iroha (à propos du balai), wikipedia (Yuki-onna)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum