Soshina (粗品) : c’est trois fois rien mais tu t’en serviras

Lorsqu’on part en voyage que ce soit au sein du pays ou à l’étranger, on a pour coutume d’offrir quelque chose lors de son retour au Japon. Ceci s’appelle communément お土産 (o-miyage), je vous en avais déjà parlé. Ce que je n’avais pas mentionné, c’est qu’il y a d’autres occasions pour se faire un cadeau. C’est ce que nous allons voir aujourd’hui avec le mot 粗品 (soshina) qu’il est plutôt utile de connaître quand on vit au pays du soleil levant.

Analyse et usage du mot soshina

粗品 est composé du kanji 品 indiquant qu’on a affaire à de la marchandise (品物 shinamono) et 粗 vient ajouter une nuance importante, à savoir que c’est quelque chose de simple/sans prétention (粗末 somatsu = pauvre/humble). N’allons pas trop vite en besogne toutefois puisqu’il pourrait s’agir d’une ruse linguistique où on cherche plutôt à exprimer la modestie. Souvenez-vous, il arrive encore que l’on dise つまらないものですが (tsumaranai mono desu ga) littéralement “c’est quelque chose d’insignifiant” au moment d’offrir un cadeau à son prochain.

Il se trouve que oui, effectivement, dans une phrase comme 粗品ですが (soshina desu ga), notre soshina peut désigner l’objet que l’on va offrir quelque soit sa valeur. Dans ce cas, les deux protagonistes sont conscients qu’il s’agit uniquement de modestie. Toutefois ces dernières années, cet emploi particulier s’est raréfié car soshina s’est mis de plus en plus à renvoyer à un présent de faible valeur marchande que l’on remet pour des raisons relationnelles. L’exemple typique est le déménagement (histoire d’avoir de bonnes relations avec ses voisins) mais il y a aussi le soshina offert par une société de travaux publics afin de s’excuser à l’avance pour la gêne occasionnée.

D’autres exemples de soshina à gauche. 🙂

Afin d’être sûr que ce ne soit pas un ありがた迷惑 (arigata meiwaku), on donne un objet qui sera forcément utile. C’est souvent du produit vaisselle, du savon, du riz…
Par ailleurs, il existe un débat amusant : doit-on indiquer la mention 粗品 sur le 熨斗 (noshi, emballage utilisé pour ce genre de cadeau entre autre) comme sur l’image du dessus ? Car bien que ça passe à l’oral, une trace écrite peut apparaître comme trop concrète. On le recommande néanmoins lorsqu’il s’agit en particulier d’un cadeau d’excuse (travaux) où “お詫びの品” (owabi no shina “article d’excuse”) est jugé trop direct.

Sources : Ja.Wikipedia (précisions sur l’usage), zoutou.net (à propos de l’écrit sur le paquet)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum