Kabe (壁) : le mur, c’est aussi un obstacle psychologique en japonais ?

Si vous consulter un dictionnaire français, vous trouverez tout un tas de définition pour le mot “mur”. Pour résumer, il représente une séparation physique (cloison, mur de livres…) ou spirituel (mur de haine entre…). Est ce que le mot japonais kabe (壁) est du même ordre d’idées ?

Étymologie et définitions du mot kabe

Kabe s’écrit en kanji 壁 qui lui même signifie le mur dans son sens large. Le ka est le même que pour les mots arika (cachette/endroit) et sumika (repaire/gîte) et désigne “lieu”. Le be quant à lui viendrait de hedateru (隔てる) “séparer/diviser”. Étymologiquement, kabe est donc une entité qui sert de séparation dans un lieu. Cela correspond plus ou moins à sa définition actuelle dans son sens concret.

Ainsi, il n’est pas étonnant de retrouver le proberve “les murs ont des oreilles” en japonais. Kabe ni mimi ari (壁に耳あり). Car  les murs séparent bien physiquement mais ça ne veut pas dire qu’ils sont infranchissables ! On a aussi en japonais la notion de “mur invisible physiquement mais pourtant présent dans les têtes”. Par exemple, kiroku no kabe (記録の壁) veut dire “le mur du record“. Et quand deux personnes n’ont pas le même rang ou ne sont pas en phase, on dit aussi qu’il y a un kabe entre elles. Je pense ici au témoignage d’un lycéen japonais qui en parlait à propos des relations qu’il avait avec son senpai (aîné/tuteur d’une classe au dessus).

Voici un vrai mur japonais avec des pierres placées n’importe comment. N’est pas portugais qui veut… (Ceci est de l’humour, je précise. :p )

Plus particulier au Japon cette fois, lorsqu’un étudiant lutte et qu’il est sur le point d’abandonner ses espoirs d’être reçu dans l’école qu’il a choisi, on dit de lui kabe ni butsukatta (壁にぶつかった). Littéralement “il s’est heurté à un mur”. On peut la comparer à l’expression française “se heurter à des difficultés“. J’ai toujours trouvé que les kanji juku (塾 “cours privé”) et 壁 (kabe) se ressemblaient étrangement. Je comprends mieux pourquoi maintenant ! 😀

Sources : kotobank (dictionnaires en japonais), fleapedia (site humoristique sur l’étymologie et le sens des mots)