Hirome (披露目/広め) : une cérémonie qui en dévoile beaucoup

On s’accorde en général sur le fait que le terme ateji (当て字) désigne un ou plusieurs kanjis qu’on a sélectionné pour leur prononciation en mettant  un peu de côté leur sens. Le problème avec cette définition, c’est qu’on se demande tout de suite après “comme il existe plusieurs kanjis pour une seule prononciation, on a quand même fait un choix quelque part”. Je vous avais cité par exemple avec l’article sur les jukujikun le mot 倶楽部 (kurabu) signifiant “club/association”. On a certes cherché avant tout à obtenir de manière plus ou moins forcée la prononciation kurabu (倶 = ku, 楽 = raku raccourci en ra et 部 = bu)  car ce mot est un emprunt de l’anglais club. Toutefois si on regarde le sens des kanjis, on arrive sur “section/division (部) où on s’amuse (楽) ensemble (倶)”. N’est-ce pas une interprétation possible du mot club ?

Je vais vous présenter aujourd’hui un cas assez particulier qui m’a un peu retourné le cerveau. Il s’agit de hirome que l’on peut écrire 披露目 ou 広め. Accrochez-vous bien !

Signification du mot hirome et analyse des différentes graphies

La prononciation hirome viendrait du verbe hiromeru (広める) qui signifie “populariser/propager/diffuser”. On avait vu notamment avec l’adjectif 広い (hiroi) et le nom commun 広告 (kôkoku) qu’il y a l’idée d’une grande échelle avec le kanji 広. Ainsi, il n’est pas surprenant de trouver la définition 広く知らせること (hiroku shiraseru koto) “fait de mettre au courant de manière large” pour le mot 広め. Le Nihon Kokugo Daijiten donne une source datant de 1600 et indique qu’il s’agissait en particulier d’annoncer l’ouverture d’un magasin, la promotion d’un artiste, un mariage… Etant donné qu’on faisait une cérémonie en principe, il pouvait désigner directement la cérémonie. 襲名の広めをする (shûmei no hirome wo suru) : faire une cérémonie pour annoncer la transmission d’un nom.

Il y a cependant deux petits problèmes avec l’écriture 広め. Le premier, c’est qu’elle est ambiguë, elle peut par exemple s’interpréter avec le sens “plutôt large“. En effet, lorsqu’on place le suffixe me avec un adjectif en i, cela donne la nuance “relativement/plutôt”. Par exemple, 小さめ (chiisame) signifie “plutôt petit”. 広めの庭 (hirome no niwa) : un jardin plutôt vaste. L’autre problème, c’est que la graphie 広め ne fait pas très “noble” pour une cérémonie. Ces raisons expliquent en partie pourquoi on a vu arriver l’écriture 披露目 où 披 = hi, 露 = ro et 目 = me. On lui a même ajouté le petit préfixe honorifique o pour obtenir お披露目 (1889). Et comme cerise sur le gâteau, 披 signifie “exposer” et 露 “dévoiler”. Les ateji parfaits ! 🙂

Les 5 résultats à gauche sont pour la lecture 披露目 et ceux à droite pour celle 広め.

Sauf que… le mot 披露 (hirô) existait apparemment bien avant (source de 945) avec justement le sens “annonce/présentation”. D’ailleurs en allant sur l’entrée hirome, tous les dictionnaires donnent le synonyme hirô. Pour l’annonce de l’ouverture d’un magasin, on peut donc dire 開店のお披露目 (kaiten no ohirome) ou bien 開店披露 (kaiten hirô). La principale différence est que hirô serait plus littéraire et moins usité. J’avoue que ça me retourne un peu la tête, la seule explication qui me semble logique, c’est que 広め a évolué dans son coin dans un premier temps. Puis on l’a ensuite rapproché de 披露 et vu que ces deux termes avaient une prononciation et un sens très proche (hasard ?), cela a donné la fusion 披露目. SI vous avez d’autres idées, je suis preneur ! 😀

Source : Kotobank (dictionnaires japonais)