Le japonais dans tous les sens

Erai (偉い/えらい) : Ce que tu es remarquable mon enfant !

Grand, remarquable, célèbre, admirable, éminent. Ce sont les premières traductions que j’ai trouvées dans mes dictionnaires japonais-français (Concise et Royal) pour le mot japonais 偉い (erai). En règle général, lorsqu’il qualifie un individu, on le réserve ainsi à des personnes d’exception : grand écrivain, savant célèbre, haut fonctionnaire…
Nous allons voir aujourd’hui qu’il possède bien d’autres usages dont un intéressant envers les actions des enfants.

Origine du mot erai et interprétations possibles

On écrit souvent aujourd’hui le mot erai avec le kanji 偉 que l’on assimile à l’excellence et la grandeur (偉人 ijin = grand homme). Toutefois, cet usage du kanji 偉 serait assez récent et remonterait à la fin du XIXe siècle selon le Nihon Kokugo Daijiten. Ceci s’explique notamment par le fait qu’au départ vers le XVIIe siècle, erai écrit alors en kana えらい ne renvoyait pas spécialement aux caractéristiques des individus. Il servait plutôt à souligner le degré (trop) élevé de quelque chose, ce qui correspond à “extrême/terrible/énorme“. Cet emploi est encore d’actualité et il possède une connotation plutôt négative (= ひどい hidoi). Par exemple えらい寒さ (erai samusa) pour un “froid terrible” ou encore l’expression usuelle えらいことになった (erai koto ni natta) pour décrire une situation qui est devenue abracadabrante (litt.”c’est devenu quelque chose de terrible”).

Il est intéressant de noter que beaucoup de dictionnaires bilingues réservent alors deux entrées pour erai, une avec le kanji 偉 (偉い sens 1 “grand/remarquable”) et l’autre tout en hiragana (えらい sens 2 “terrible/extrême”). Ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’écrire 偉い pour le sens 2 n’est pas considéré comme correct, d’où probablement ce choix de séparer en deux entrées. Vous devez penser qu’il peut y avoir des confusions à l’oral et c’est vrai que si on prononce simplement erai !, les deux interprétations sont possibles. Tout dépend donc de la situation ou encore de l’intonation. S’ajoute en plus à cela la possibilité d’y apporter une touche d’ironie et vous obtenez un cocktail explosif. 君は偉いよ ! (kimi ha erai yo) : tu es trop fort dis-donc ! (oh oh oh).

Un usage spécifique pour complimenter les enfants ?

Mais si j’ai choisi de vous parler de ce mot aujourd’hui, c’est parce que je trouvais intéressant son emploi spécifique envers les enfants. En effet, lorsqu’on souhaite les complimenter (et qu’on manque d’imagination), la formule 偉いね ! (erai ne !) revient très souvent. Ce qu’on traduirait en français par “c’est bien !”. お母さんの手伝いをしているの、偉いね ! (okaasan no tetsudai wo shiteiru no, erai ne !). Tu aides ta maman, c’est bien !

Tu arrives à monter sur le vélo, c’est fou !

Cette formule est tellement courante que le mot perd en intensité dans ce contexte, on passe ainsi dans la traduction française de “grand/admirable” pour les adultes à “bien” pour les enfants. Alors évidemment, en faisant une recherche Google, j’ai pu trouver de nombreux articles critiquant cette formule automatique. J’avoue personnellement que je n’ai jamais été très fan à l’idée d’utiliser pour un enfant un terme que je n’emploierais pas avec un adulte. Car si vous dites à votre ami Japonais よくできた、偉いね !  (yoku dekita, erai ne ! “tu t’es bien débrouillé, c’est remarquable !), il vous répondra probablement “heu, tu te payes ma tête là ou… ?”. ಠﭛಠ

Source : dictionnaire électronique (Petit Royal, Concise et dictionnaires japonais), Pixabay (illustration)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
仕草
Kotoba
もしもし!