Urusai (五月蝿い) : Aussi bruyant que les mouches en mai !

En français, le l’adjectif “bruyant” n’est pas vraiment neutre. Bien qu’il signifie simplement “qui fait beaucoup de bruit”, on l’emploie quasiment toujours dans un contexte où il y en a trop. La proposition “ce n’est pas assez bruyant” sonne bizarrement, vous en conviendrez. En japonais, on a souvent recours à l’adjectif urusai (うるさい) quand le bruit devient gênant. Celui-ci va cependant encore plus loin, c’est ce que nous allons voir maintenant !

Analyse des kanji de urusai et significations

Urusai qui appartient au registre courant/relâché s’écrit la plupart du temps en hiragana うるさい. Il existe tout de même plusieurs écritures en kanji qui sont 煩い (où 煩 = trouble, anxiété, tourment…) et 五月蝿い (où 五月 = mai et 蝿 = mouches). Cette deuxième écriture a de quoi surprendre par son côté évocateur. C’est en réalité une invention du célèbre auteur japonais Natsume Sôseki qui a observé que les mouches étaient particulièrement bruyantes en mai. Elle s’est ensuite popularisée pour devenir les ateji (kanji décidés sur le tard) officiels du mot.

Je pense que si cette écriture a rencontré un tel succès, c’est aussi parce qu’elle correspondait bien au sens du mot. Car en plus d’être bruyantes, les mouches sont également agaçantes et gênantes. Et c’est justement ce que cet adjectif sous entend. Lorsqu’on dit urusai yatsu da ! (うるさいやつだ !), on pense à un importun qui viendra vous embêtez pour un oui ou pour un non. L’exemple du démarcheur NHK est tout choisi ! :D. En fonction du contexte, on peut donc le traduire par agaçant/énervant/importun/gênant. Employé seul, cela peut être aussi “tais-toi/tu me soûles !!”.

うるせえ ! (Urusee !) est une écriture davantage relâchée utilisée surtout par les jeunes.

Toujours un peu dans la même logique, urusai peut prendre le sens de exigeant/sévère/pointilleux. C’est à dire une personne qui prend en compte le moindre détail. Et en général, elle le fait savoir ! Kare ha ryôri ni urusai (彼は料理にうるさい) : il est exigeant en cuisine. On peut alors y voir une ressemblance avec kibishii mais ce dernier renvoie davantage à une personne dépourvu d’indulgence. Autrement dit “rude/dure/austère…”.

Sources : gogen-allguide (étymologie), kotobank (dictionnaires en japonais)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum