Le japonais dans tous les sens

Reiki (レイキ/霊気) : une pratique japonaise étrangère au Japon ?

N’étant pas spécialement fan d’ésotérisme ni de médecines alternatives, je n’ai pas ressenti le besoin jusqu’à maintenant de vous écrire un article sur la pratique du Reiki. Pourtant en écoutant le podcast “Méta de choc” (que je recommande) récemment, je me suis finalement dit que ça pourrait être intéressant de revenir aux origines du mot. Car comme on va le voir, il a pris une autre dimension avec l’influence de l’étranger.

Origine et évolution du mot reiki

La première occurrence du mot reiki avec son écriture en kanji 霊気 est assez ancienne puisque le dictionnaire Nihon Kokugo Daijiten donne une source datant de l’an 1000. À l’époque, cela n’avait strictement rien à voir avec une pratique quelconque, le terme ayant pour acceptation large “énergie/atmosphère (気) surnaturelle/mystique (霊)“. On donne souvent l’exemple de la montagne qui dégage une ambiance particulière. 深山の霊気にふれる (shinzan no reiki ni fureru) : être en contact avec l’atmosphère mystique (aura) d’une montagne reculée.

900 ans plus tard durant l’ère Meiji (1868-1912), avec l’influence de concepts et techniques de l’étranger (magnétisme de Mesmer entre autre), on voit apparaître progressivement au Japon des techniques de médecine non-conventionnelles qu’on nomme 霊術 (reijutsu “techniques mystiques”). Dans le milieu, le 霊気 était alors considéré comme un soin réalisé à partir de la paume des mains. Comme la technique du japonais Mikao Usui (qu’on appelle traditionnellement 臼井霊気療法 Usui reiki ryôhô) était particulièrement populaire et qu’il a eu la bonne idée d’avoir un disciple qui l’a transmis au Nikkeijin Hawayo Takata, cela a permis sa diffusion aux USA dans les années 1970.

 

 

Entre temps au Japon, l’administration d’après guerre (GHK) prit la décision d’abolir toute pratique mystique dont le Reiki faisait parti. C’est pourquoi celui-ci a pratiquement disparu du Japon et ce n’est que dans les années 1980 avec le succès du New Age qu’il est réintroduit. Vu qu’il a fortement été influencé par la culture occidentale, on l’appelle désormais 西洋レイキ (seiyô reiki) ou plus simplement レイキ (reiki). Vous remarquerez que le passage en katakana n’est pas anodin (mot étranger/concept récent). Moi ce qui m’a fait tilter, c’est que les associations japonaises (レイキ協会 reiki kyôkai) soient obligés de rappeler sur leur site officiel que l’origine est 霊気. En fait, il semble (selon leurs dires) que cette méthode de soin ne soit pas très connue actuellement au Japon. Un peu comme le fameux Kobido mais c’est une autre histoire. (・ω・)v

Sources : ja.wikipedia (article très complet et bien documenté), japan-reiki (site d’une association)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
lojol69
Saboten
Kotoba
仕草