En français, l’adjectif élégant se dit selon le Larousse « d’un habillement qui manifeste de la part de la personne qui le porte un goût certain, ou qui lui donne une distinction ». Il est synonyme de chic ou encore distingué. En japonais, il semble que oshare (お洒落) corresponde plutôt bien à cette définition. D’où vient ce mot et comment a t-il évolué ?

Étymologie du mot oshare et définition actuelle

Oshare s’écrit la plupart du temps en japonais お洒落 avec de nouveau ce fameux préfixe honorifique o- que l’on a vu récemment dans omatase (お待たせ). Ici encore, on va voir qu’il a une importance toute particulière. Mais ce qui étonne au premier abord avec ce mot, ce sont ses kanjis 洒落 que l’on a envie de traduire par « alcool (洒) tombant (落) ». Ainsi, on trouve sur le net des questions sur ce choix étrange. Sauf que… il n’est pas question d’alcool ici. En effet, le kanji pour l’alcool (sake plus précisément) est 酒. Et celui-ci diffère donc de 洒.

A un petit trait prêt… La vie ne tient qu’à un fil parfois… :S.

Alors comme le kanji 洒 signifiant « rendre propre en rinçant à l’eau » est assez rare, la confusion est courante. Dans tous les cas, 洒落 se prononçait à l’origine sharaku (しゃらく) et renvoyait plutôt à la sobriété/style épuré. Vu que ce mot est devenu peu à peu un archaïsme, ses kanjis ont été en en quelque sorte recyclés. Car la prononciation share viendrait plutôt de l’ancien verbe saru (戯る) voulant dire « jouer/faire des facéties/flirter ». Celui-ci aurait donné sare (jeu/facétie) puis share. Aujourd’hui encore, share (洒落) signifie « jeu de mots/blagues ».

Si on est passé du sens de « jeu/facétie » à « élégant/distingué », c’est probablement avec l’influence des share onna (洒落女) durant l’époque Edo (18ème siècle). Ces filles de joie étaient connues notamment pour leurs jeux de mots bien sentis et leur accoutrement. De nos jours, on emploie très rarement oshare sans le o et la première image qui vient à l’esprit est un style soigné/classe. C’est principalement les vêtements mais cela peut aussi être le maquillage ou la décoration. Oshare na mise (お洒落な店) : une boutique chic.

Bien que oshare puisse s’employer avec les hommes, on peut voir que ce mot garde encore une image féminine si on se fie aux résultats de Googles Images.

Sources : idea1616 (étymologie), kotobank (dictionnaires japonais)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture à laquelle elle fait partie.