Que l’on vive en France, au Japon ou encore aux Etats Unis, on se pare en général d’un costume lorsque l’on travaille dans une entreprise classique. Appelé aussi familièrement costard, il a pour caractéristique d’être sobre et de donner un air sérieux à la personne qui le porte. En japonais, le terme le plus ancien pour le désigner est sebiro (背広). Mais ce mot, d’où vient-il donc ?

Étymologie du mot sebiro et emploi actuel

Sebiro s’écrit en kanji 背広 ce qui signifie littéralement « dos/taille (背) large (広) ». Difficile donc de deviner uniquement grâce aux kanjis que ce mot né dans les années 1870 signifie costume ! On ne sait pas vraiment exactement d’ailleurs ce qui a motivé ce choix de kanjis et il existe plusieurs hypothèses. La première qui paraît le plus « logique », c’est qu’un costard donne l’impression d’un dos large vu qu’il n’est pas moulant comme un T-shirt par exemple. Donc plus que le vêtement en lui-même, sebiro renverrait à sa perception.

Wow, ce dos ! ^^

Cependant, il faut savoir qu’à l’époque, on avait tendance à transcrire les mots étrangers en kanjis et non en katakana. Et on pense ainsi que sebiro pourrait être dérivé de civil clothes ou bien Savile Row (rue célèbre de Londres connue pour ses tailleurs). Une dernière hypothèse explique que ça pourrait également être l’influence du chinois, le mot veste se disant 背心 (bèixīn). On aurait alors récupéré le kanji 背, pour donner 背広. Selon moi, toutes ces hypothèses se complètement en fin de compte ! Sebiro wo kiru (背広を着る) : porter un costume.

De nos jours, il faut reconnaître qu’on utilise de moins en moins le terme sebiro au profit de sûtsu (スーツ de l’anglais suit). Ils désignent tous les deux exactement la même chose, c’est simplement que le dernier sonne plus jeune et dynamique (comme quelqu’un que vous connaissez bien :D). Et si les mots en katakana finissent en général par s’imposer pour les concepts/objets venus de l’étranger, c’est parce que leur emprunt est plus aisé et surtout moins long. Par exemple, si le mot casual suit devient populaire à l’étranger et s’importe au Japon, on peut le transcrire instantanément par kajuaru sûtsu (カジュアルスーツ) en katakana. Alors qu’en kanji, il faudrait sûrement faire preuve d’imagination. Trop compliqué ! ^^

Sources : gogen-allguide (étymologie), oshiete.goo (différence sûtsu vs sebiro)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture à laquelle elle fait partie.