Ume (梅) : la prune qui n’en est pas une ?

Je préfère vous prévenir tout de suite mais cet article n’aura pas pour prétention de trancher sur la question de savoir si l’ume (梅) est une prune ou un abricot. De toute façon, ça ne se mange différemment donc j’ai envie de dire “ni l’un ni l’autre. Je vais donc décrire son utilisation et l’image qu’il renvoie chez les japonais.

Usage de l’ume au Japon et proverbes associés

Ume s’écrit avec le kanji 梅 où on peut reconnaître la clé de l’arbre 木 sur la gauche. La partie de droite représentait à l’origine une femme portant une coiffe sur la tête, symbole de beauté. Nous y reviendrons à la fin mais sachez que ume est souvent associé à la beauté car l’arbre possède des fleurs magnifiques. A propos, si vous cherchez dans un dictionnaire franco-japonais, il est possible que vous trouviez en traduction “prunier” puis “prune“. Il renvoie en effet aux deux même si on pense au fruit 90% du temps. Un peu comme yuzu.  Ume wo taberu (梅を食べる) : manger de l’ume.

Autre chose importante : ume ne désigne qu’une seule variété de prunes (dure et non comestible crue) et non les prunes en général. Pour celles qui sont juteuses, on emploiera puramu (プラム) ou encore sumomo (スモモ). Etant donné que nos ume ne se mangent pas crues, il existe principalement deux possibilités : soit on les fait macérer dans le sel pour obtenir des umeboshi (梅干 littéralement “prune séchée”). Soit on en fait de l’alcool, le fameux umeshu (梅酒) dont les femmes raffolent pour son goût sucré. Sinon, on peut en faire de la confiture ou bien des bonbons.

Comme cette prune dure est assez appréciée au Japon, il existe un jeu de mot connu à son sujet. C’est ume ha umee (梅はうめえ). umee est dérivé de umai (うまい “bon/délicieux”) et s’emploie surtout à l’oral. Et lorsque de très belles choses sont alignées, il arrive que l’on utilise le proverbe ume to sakura (梅と桜). Le summum en beauté donc, même si ce sont les sakura qui sont surtout connus aujourd’hui pour leurs jolies fleurs !

Source : okjiten (formation du kanji), ja.wikipedia (généralités)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

    1. Moi aussi j’adore, surtout avec un gros glaçon. 😀
      En lisant quelques sondages, il semble que ce soit les femmes et les personnes âgées qui boivent le plus souvent de l’umeshu. Selon un sondage de 2010 qui différencie les deux sexes, on obtient 22,4% pour les hommes et 47,6% pour les femmes à la question “buvez vous de l’umeshu” ? L’écart est assez net !
      Mais si on compare avec les autres alcools, il n’arrive que 4ème chez ces dernières (le chûhai est premier suivi de la bière et autres alcools gazeux).
      Je mets le lien vers le sondage ici : http://www.dims.ne.jp/timelyresearch/2011/110510/

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum
Matamune
Utilisation de に
otakusan93
Inscription au JLPT