Nashi (梨) : la poire au Japon, c’est rond !

Vous aimez les poires ? Et bien vous ne serez pas déçu au pays du soleil levant ! Quand vient l’automne, on peut en effet consommer diverses variétés de nashi dont celle qui est arrondie comme une pomme. Quelle est sa particularité et sa popularité chez les japonais ?

Yônashi vs wanashi : uns simple question de goût ?

On peut trouver les termes de yônashi (洋梨) “poires occidentales” et wanashi (和梨) “poires japonaises”. Le premier renvoie à celles qu’on à l’habitude de manger en France, c’est à dire plus longues que larges. Et le deuxième, vous l’aurez compris, celles typiques japonaises avec une forme rappelant les pommes. Dans les faits, le wa (和) signifiant “Japon” n’est pas nécessaire, le mot nashi (pouvant s’écrire en katakana ナシ) renvoie en effet directement aux variétés nippones.

Et au niveau gustatif, cela donne quoi ? Et bien nos wanashi ont la chair plus ferme, cela peut rappeler encore une fois la pomme sauf que… et bien ça a un goût de poire. Un peu moins sucrées cela dit que nos poires françaises que les japonais appellent La France (ラ・フランス) car c’est le français Claude Blanchet qui importé cette variété en 1903. Cocorico !

A noter que parmi les wanashi, il existe une sorte à la peau verte ao-nashi (青梨 “poires vertes”)  et une autre à la peau jaune/orange clair, aka-nashi (赤梨 “poires rouges”). Ma préférence va pour la deuxième qui est un peu plus sucrée mais pas autant que la variété occidentale. Petite photo de groupe :

Variété "la France" à gauche puis la akanashi au milieu et la aonashi à droite
Variété “la France” à gauche puis la akanashi au milieu et la aonashi à droite.

La popularité de la poire au Japon

On commence avec un petit sondage réalise en octobre 2015 sur les fruits automnales. A la question “quelle est votre fruit d’automne préféré ?”, pas loin de 70% des participants ont choisi la nashi qui désignait ici les poires japonaises. Le raisin arrive deuxième suivi de la pomme. Le kaki est seulement cinquième. On peut donc conclure sans trop se mouiller que la poire est un fruit très apprécié des japonais.

Et comme tout fruit cultivé au Japon qui se respecte, le coût a souvent un rapport assez étroit avec le goût. Il n’est ainsi pas rare de trouver des nashi à un prix assez élevé, cela dépend surtout de la grosseur. Comptez près de 300 yen pour une grosse poire (environ 2,60 euros) pesant aux alentours de 500-600 grammes tout de même !

Sources : matome.naver (comparaisons poires), lifedesign.co.jp (sondage sur les fruits)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum