Un magasin ou une boutique, cela correspond de nos jours à un établissement où l’on vend des marchandises en gros ou au détail. La différence entre ces deux termes est plutôt tenue, disons qu’une boutique correspond en général à quelque chose de plus petit et chic (boutique Dior vs magasin Conforama).

En japonais, on peut dire que 店 (mise) englobe tout ça et va même plus loin. C’est ce que nous allons voir après au préalable un petit point sur l’étymologie de ce mot.

Étymologie du mot mise et usage actuel

Mise s’écrit de nos jours principalement avec le kanji 店. Apparemment, comme on peut effectivement le voir avec la clé du toit 广, celui-ci renvoyait surtout à l’origine aux magasins et boutiques disposant d’un local fermé. C’était alors en opposition aux échoppes de plein air des marchands itinérants ou des marchés. La prononciation mise maintenant serait vraisemblablement une contraction de 見世棚 (misedana). 棚 (tana) signifiant “étagère/étalage”, on obtient donc littéralement 見せる棚 (miseru tana) “étalage que l’on montre (aux clients)”. Car le kanji 世 correspondrait tout simplement ici à l’hiragana せ. Pour l’anecdote (et cela fera l’objet d’un dossier sur l’histoire du japonais), tous les hiraganas sont “une partie d’un kanji” et せ provient ainsi de 世.

Au passage, on peut encore écrire de nos jours mise avec l’écriture 見世. Enfin, les dictionnaires japonais la précise régulièrement mais je ne suis jamais tombé dessus personnellement. Venons enfin à ce qui nous intéresse, à savoir la définition de notre mot du jour. J’ai consulté trois dictionnaires japonais et à chaque fois, on a ” commerce qui exhibe et vend des articles (商品 shôhin)“. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’on pourrait donc conclure que mise = boutique/magasin. Mon dictionnaire japonais-français donne d’ailleurs comme traductions “magasin/boutique/commerce/échoppe/étalage“. Avec la fameuse phrase d’exemple 店を畳む (mise wo tatamu) qui est l’équivalent de “plier boutique”.

Voici ce que donne Google Images pour “oishii mise”. Miam au passage ! 😀

Sauf que dans la vie quotidienne, on rencontre très souvent l’expression 美味しい店 (oishii mise). Il faudrait donc traduire par “boutique avec des bonnes choses” ? “Délicieux magasin ?”. En réalité, il s’agit dans ce cas précis d’un restaurant. Donc une traduction plus acceptable serait par exemple “bon restaurant”. ここら辺には安くて美味しい店はありますか。 (kokorahen ni ha yasukute oishii mise ha arimasu ka.). Est-ce qu’il y a un bon restaurant abordable dans le coin ?
Ce petit détail est en fait assez embêtant quand on fait de la traduction et qu’on ne sait pas vraiment si le locuteur parle d’un restaurant ou d’un magasin. Du coup moi dans le doute, j’opte pour “enseigne” ou “établissement“. Ah le japonais… ^^

Sources : Gogen-allguide (étymologie), Kotobank (dictionnaires japonais)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.