Oshii (惜しい) : oh non, t’y étais presque là…

Dans la vie, on fait forcément face à des déceptions aussi petites soient-elles. Et quand celles-ci auraient pu visiblement être évitées, on ressent malgré nous une petite frustration. Quel dommage !
Aujourd’hui, on va donc voir que l’adjectif japonais 惜しい (oshii) permet d’exprimer ce sentiment particulier. Cependant, il possède un autre sens assez en apparence éloigné. Allez hop, ça mérite une analyse ! 🙂

Analyse du mot oshii et signification en contextes

惜しい s’écrit avec le kanji 惜 où on peut repérer la clé 忄 sur la gauche, une forme dérivée de 心 (kokoro “cœur/esprit). Celle-ci vient indiquer ici qu’il s’agit d’un sentiment humain. La partie à droite 昔 sert principalement à donner la prononciation d’origine chinoise せき (seki). Par exemple, le mot 惜敗 (sekihai) signifie “défaite de justesse”. A noter que mon dictionnaire électronique précise que 昔 s’interprète comme un “empilement de soleils” (日) et suggère l’idée de lourdeur. Ce qui donnerait comme interprétation pour 惜 “lourdeur qui reste sur le cœur“.

C’est plus ou moins ce qu’indiquent les dictionnaires japonais en sens 2 avec le terme 心残り (kokoro nokori), littéralement “qui reste sur le cœur”. En précisant que c’est dans une situation où “quelque chose a raté de peu”. Par exemple, si lors d’un match un enfant loupe sa cible de peu, sa mère s’écriera “oshii !“. Je sais que ça ressemble à 美味しい (oishii “bon/délicieux”) mais cela n’a rien à voir ! De même, on peut l’employer avec la forme au passé pour un examen que vous auriez loupé de quelques points. Ce qui donne par exemple 惜しかったね (oshikatta ne) “dommage pour toi !”. Dans ce genre de contexte, c’est assez proche du mot 残念 (zannen) qui permet aussi d’exprimer la déception. 悔しい (kuyashii) est également possible mais c’est davantage pour une “grosse” frustration. Je reviendrai sur ce mot dans un futur article ! 🙂

Le golf, un classique aussi ! 😀

Et le sens premier de oshii alors, c’est quoi ? Et bien bizarrement, il est moins connu que celui que je viens de citer. C’est “qui est précieux et que l’on n’a pas envie de perdre“. Un exemple classique est le temps qui s’écoule.
時間が惜しい (jikan ga oshii) : je n’ai pas envie de perdre mon temps (car il est précieux). J’espère ne pas l’avoir perdu en écrivant cet article en tout cas ! 😀

Sources : Kotobank (dictionnaires japonais), tak-shonai (différences oshii/kuyashii)

Une réponse

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum