Yoridori (よりどり) : choisissez ce qui vous plaît !

Au Japon, si vous vous rendez dans un supermarché quelque soit sa taille, il est assez rare de trouver le même type de promotions “agressives” qu’en France. Par exemple, “deux produits achetés, le troisième est offert”. À la place, on a surtout la mention よりどり (yoridori) située au niveau au niveau des prix affichés dans les rayons. Qu’est-ce que ça veut donc dire ?

Analyse du mot yoridori et petite réflexion sur la pratique

Yoridori s’écrit la plupart du temps en kana よりどり mais il existe une écriture en kanjis qui est 選り取り. Vous connaissez peut être le kanji 選 via le verbe 選ぶ (erabu “choisir”) et ici, 選り vient simplement du verbe 選る (yoru). Il est beaucoup moins utilisé mais possède un sens très proche puisqu’il signifie “choisir parmi un certain nombre de choses”. 取り (tori) vient quant à lui du verbe 取る (toru) signifiant “prendre”. Le concept est donc assez simple : vous choisissez parmi un large choix d’articles et vous prenez ce qui vous plaît. À noter qu’on dit aussi plus rarement 選り取り見取り (yoridorimidori). Le 見取り (midori) du verbe 見取る (mitoru “acquiescer/percevoir/comprendre”) étant juste là pour donner une dimension plus “réfléchie” à ce choix.

On vient maintenant à la partie cruciale qui est “ok on choisit ce qui nous plaît mais c’est pas quelque chose de normal ça ?”. Vous aurez donc bien compris qu’il y a une subtilité qui concerne le prix. Voici un exemple parlant à propos de sashimis (exemple trouvé sur le net) :

  • 各1枚108円  よりどり3枚で298円 (kaku ichimai 108 en  yoridori sanmai de 298 en) : pour chaque tranche, c’est 108 yens et si vous en choisissez trois parmi le choix proposé, c’est 298 yens.

Dans ce contexte précis, vous n’êtes pas obligé de choisir trois sashimis identiques pour avoir droit à la remise sauf en cas de contre indication. Étant donné que yoridori est quasiment toujours suivi d’un nombre compris entre 2 et 5 (rarement plus), j’ai toujours interprété ce mot avec le sens “en lot de xxx c’est xxx yens”. Cela ne change pas grand chose au final ^^.

On trouve aussi souvent un セール (promotion) après よりどり.

Par contre, cet exemple est assez parlant du fait que les remises sont en général très très légères dans les supermarchés japonais. 298 yens au lieu de 324 (108×3), cela correspond à un rabais de 8%. J’ai déjà vu largement pire comme un produit pour 150 yens et les trois pour 440 yens (même pas 3% de remise). Alors oui c’est mieux que rien mais de là à acheter trois packs de yaourts du même fabricant pour ça… 😀

Source : katsujuku (analyse du mot yoridori)