Mayonêzu (マヨネーズ) : la mayo et les “mayola” au Japon

Vous aimez la mayonnaise ? Vous ne serez pas dépaysé au Japon ! Que ce soit à la supérette du coin ou au supermarché, la mayonêzu se trouve partout. Regardons ses particularités japonaises pour nous intéresser au phénomène de “mayola”.

La mayonêzu : caractéristiques japonaises

Mayonêzu s’écrit en katakana マヨネーズ et vient directement du français, cocorico donc. Et tout comme nous, les japonais utilisent souvent le diminutif mayo (マヨ), preuve qu’ils nous copient jusqu’au bout décidément ! :D. Blagues à part, si vous achetez la plus populaire, c’est à dire celle en tube (chûbu チューブ) de la marque Kewpie, vous risquez d’être surpris. Déjà, il n’y a aucune étiquette de collée dessus et surtout, à l’instar du dentifrice, le tube est “déformable”.

Tube de mayonnaise "déformable" de la marque japonaise Kewpie
Tube de mayonnaise “déformable” de la marque japonaise Kewpie

C’est très pratique lorsqu’il reste très peu de mayonêzu car ça glisse tout seul lorsqu’on presse ! Pas de risque qu’elle reste coincée au fond si vous voyez ce que je veux dire… :D. Au niveau du goût, elle est plus “douce” que celle de Dijon. On peut en manger directement à la cuillère sans que cela paraisse écœurant pour autant. Cela vient du fait qu’elle est moins vinaigrée pour mieux s’adapter aux palais des japonais. Mais vous pourrez en trouver différentes sortes en fonction de vos goûts, il y a de toute façon d’autres marques.

Le phénomène des “mayola”

Je me répète mais la mayonnaise japonaise étant en général plus douce, on en mange beaucoup plus facilement. Utilisée en assaisonnement pour les salades, elle accompagne aussi très bien les takoyaki (poule grillé), l’okonomiyaki (sorte d’omelette/crèpe), les plats à base de poulet… Elle se marie donc parfaitement avec la cuisine nippone (19ème consommateur mondial), ce qui a entraîné un phénomène : la naissance des mayola (マヨラー).

Exemple de plats qu'affectionnent les mayola... brr !
Exemple de plats qu’affectionnent les mayola… brr !

Qui sont-ils ? Et bien ce sont des êtres humains comme vous et moi mais qui mangent de la mayonêzu à une quantité excessive. Certains la “boivent” (nomu) directement à la bouteille, d’autres en mettent plein sur leur riz, dans les pâtes… Selon un sondage réalisé sur internet en 2013 récoltant 12 000 participations, on apprend qu’environ 5% mangent de la mayonnaise “quasiment tous les jours” (hotondo mainichi). Ce chiffre est en baisse par rapport à 2010 (7%), il est de toute façon difficile de dire s’il s’agit ou non de cas de mayola seulement à partir de ces données.

Le pays du soleil levant est tout de même le 19ème consommateur mondial de la sauce jaune. C’est la Russie qui est en tête pour votre gouverne. Mais le pays des samuraïs peut se targuer d’avoir dans son calendrier le “jour de la mayonnaise” (マヨネーズの日) qui tombe le 1er mars. Et même un musée qui se trouve à Tokyo, le Mayo Terrace. Classe ! 🙂

Sources : cuisine-japon.fr (recettes japonaises avec de la mayonêzu), myvoice.co.jp (sondage)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる