Shika (鹿) : dans sa maison un gibier appelé cerf

Après avoir réagi aux propos de deux youtubeurs, j’ai décidé de me calmer en m’en prenant à un animal sans défense ou presque : le 鹿 (shika). On traduit en général ce mot par “cerf” mais on va voir que c’est en réalité beaucoup plus large que ça. Mais avant toute chose, permettez-moi d’aborder son étymologie qui nous donne quelques infos intéressantes.

Étymologie du mot shika et espèces qu’il englobe

Première chose importante : il ne faut pas confondre le nom commun 鹿 (shika) avec la particule indiquant la négation restrictive しか (shika). Vu qu’ils ont des fonctions grammaticales différentes, on fait normalement la part des choses. この道しかない (kono michi shika nai) : il n’y a que ce chemin. On passe maintenant au vif du sujet : pourquoi shika ? Il faut savoir déjà qu’autrefois, on trouvait le kanji 鹿 prononcé ka dans les mots 女鹿 (meka “biche”) et 夫鹿 (seka “cerf mâle”). D’un autre côté, il arrivait aussi qu’on désigne les cerfs par しし (shishi “gibier/viande”) parce qu’ils constituaient un gibier de choix à l’instar des sangliers. Je vous renvoie au mot 鹿威し (shishi-odoshi), “l’apeureur de cerfs”.

Afin de différencier ces deux animaux, on a eu ensuite イノシシ (inoshishi) pour le sanglier et かのしし (kanoshishi littéralement “gibier de cerf”) pour le cerf. Bien que inoshishi soit resté de nos jours, kanoshishi est devenu obsolète. À la place, on a gardé les sons shi et ka pour donner shika (qui pourrait aussi être dérivé de seka). Le kanji 鹿 est censé représenté un cerf ou plutôt un cervidé disposant de cornes. Voici une illustration du blog Huusenn :

On peut remarquer que l’illustration fait davantage penser à un daim (qui est tacheté) qu’à un cerf. En réalité, on appelle cette espèce le cerf sika qu’on trouve beaucoup à Nara. Toutefois, il existe beaucoup d’autres espèces au Japon et shika n’est qu’un nom vernaculaire qui désigne plutôt les cervidés dans leur ensemble. C’est à dire les daims, chevreuils, cerfs… Pour info, le mot cervidé se dit plus précisément en japonais シカ科 et ça se lit shikaka. Je ne ferai pas de jeux de mots cette fois-ci ! 😛

Source : Ja.wikipedia (étymologie et informations diverses)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

    1. Je ne connaissais pas tonakai (トナカイ/馴鹿) et c’est apparemment un mot qui vient de la langue aïnou (tunakkay). Comme les Aïnous vivaient à la base dans le nord du Japon (Hokkaido en particulier), ça désigne les cerfs de régions froides, autrement dit les rennes ou encore caribous.

      Autrement, 馴鹿 peut aussi se lire じゅんろく (junroku) car 鹿 possède la lecture chinoise roku en plus des lectures japonaises shika/ka. Par exemple le “dieu cervidé”, c’est 神鹿 (shinroku).

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum