Mane (真似) : apprendre, cela passe par l’imitation ?

Lorsqu’on se trouve dans un pays étranger avec peu de connaissances sur la langue parlée, on est bien obligé de passer à un moment donné par une phase d’imitation. On s’approprie ainsi l’accent du coin, l’intonation voire le dialecte de la communauté. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi beaucoup d’hommes français emploient souvent les particule ne ou wa en fin de phrase alors qu’elles sont plutôt réservées aux femmes. On sait à ce moment là qui ils fréquentent ! 😀

Aujourd’hui, j’aimerais vous décrire le mot mane (真似) “imitation/mimique” qui comme on va le voir à un rapport étroit avec l’apprentissage.

Analyse du mot mane et significations en contexte

Mane s’écrit en kanjis 真似 qu’il faut interpréter comme ma ni niseru (真に似せる). Traduction : faire en sorte de “ressembler” (似せる) à la “réalité” (真). Il ne s’agit pas ici de la contrefaçon (nisemono 偽物) mais de l’acte de copier/imiter le réel. Hito no mane wo suru (人の真似をする) : imiter quelqu’un.
Il se trouve que mane aurait donné le verbe manebu (学ぶ) que l’on lit habituellement manabu aujourd’hui. Et celui-ci signifie “étudier/apprendre”, ce qui laisserait entendre qu’autrefois (vers le 8-10ème siècle), l’apprentissage était basé sur l’imitation du professeur.

Ne me demandez pas comment je suis tombé sur cette photo… :S

Cependant, comme les deux termes sont apparus à la même période, il est difficile de dire qui est à l’origine de l’autre. Quoi qu’il en soit, on emploie aujourd’hui le verbe maneru (真似る) pour “imiter/emboîter le pas“. Hito no jitai wo maneru (人の字体を真似る) : imiter l’écriture de quelqu’un. On peut noter par ailleurs que dans certains contextes, mane est assez proche de furi (振り “faire semblant”)Shinda mane/furi wo suru (死んだ真似/振りをする) : faire le mort. La nuance est qu’avec furi, c’est davantage dans le but de tromper d’où les autres traductions possibles “faire semblant d’être/se faire passer pour”.

Enfin, les dictionnaires donnent en sens second “comportement/gestuelle ( furumai ふるまい)“. C’est cela dit quasiment toujours pour décrire des pitreries ou en tout cas une attitude qui dérange. Baka na mane ha yose (馬鹿な真似はよせ) : arrête tes pitreries ! Je me suis demandé à ce sujet s’il n’y avait pas eu l’influence de manâ (マナー “manière/tenue/attitude” de l’anglais “manner”). Les deux termes se ressemblent en tout cas étrangement ! 🙂

Sources : Gogen-Allguide (étymologie), Kotobank (dictionnaires japonais)

4 réponses

    1. Bonjour,

      Merci pour votre message, je m’aide beaucoup des définitions données dans les dictionnaires japonais et des questions/réponses que l’on trouve sur le net japonais concernant les mots. En général, quand un mot est difficile à appréhender ou qu’il ressemble beaucoup à un autre, on trouve pas mal d’explications sur le net ^^.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum