Chû (チュー) : le bisou d’enfant, c’est aussi caché ?

C’est désormais un fait assez connu : non, se faire la bise n’est pas universelle. D’ailleurs, on pourrait presque parler d’une pratique culturelle spécifique à quelques pays dont la France. Les Japonais sont ainsi considérés comme un peuple au sein duquel les contacts physiques sont restreints.
Cependant, on se fait aussi comme ailleurs des bisous et notamment aux enfants. C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler du mot chû (チュー). 🙂

Analyse du mot chû et particularités culturelles

Chû s’écrit en général en katakana チュー ou チュウ afin de le différencier de ses nombreux homophones. On peut en effet le confondre avec 中 (dans/pendant), 注 (note/commentaire), 宙 (espace/ciel)… Toutefois, on fait rarement la confusion à l’oral vu que leur contexte d’usage diffère. Ne, oyasumi no chû ha ? (ね、お休みのチュウは ?) : tu me fait un bisou de bonne nuit ?
Concernant son origine, on sait qu’elle remonte à l’époque d’Edo (1603-1868) avec l’onomatopée chiuchiu (ちうちう)Cela fait référence ainsi d’une part au bruit de ventouse d’un bisou mouillé mais aussi à une sensation/état (voir gitaigo).

De nos jours, c’est la manière la plus “mignonne” d’évoquer un bisou, c’est pourquoi on l’emploie souvent avec les enfants. On peut y voir une ressemblance avec le terme français “smack” (bruit d’un baiser sonore) mais le chû est le plus souvent réalisé sur la joue. Ses principaux synonymes sont kisu/kissu (キス/キッス) qui se réfère davantage au baiser amoureux et seppun (接吻). Ce dernier (littéralement “coller ses lèvres”) est en réalité une traduction en kanji de kisu réalisée en 1887. Cependant, seppun est assez peu employé de nos jours, comme si on avait besoin de coller une image occidentale au bisou. ^^

Quoi qu’il en soit, le bisou au Japon a quasiment toujours été pratiqué en cachette. Et c’est toujours le cas aujourd’hui, même avec les enfants ! A ce sujet, un petit sondage a été réalisé en 2016 avec des mères japonaises de 28-44 ans. A la question “Avez vous déjà embrassé votre enfant devant d’autres personnes ? “, elles sont environ 90% à répondre “non”. Par contre en privé, Elles sont 94% à répondre “oui”. L’échantillon est malheureusement assez faible (89 personnes). Enfin moi qui emmène mon fils à la crèche, je n’ai pas le souvenir d’avoir assisté à un bisou… et vous, ceux qui résident au Japon ? ^^

Sources : Ja.wikipedia (généralités), papimami (sondage de 2016)

2 réponses

  1. Personne ne se fait la bise. De plus, à force de vivre au Japon, j’ai commencé à prendre conscience que les bisous gênaient les autres personnes présentes, donc j’ai moi-même du mal à faire des bisous en public maintenant…

    Ce qui est rigolo, c’est que dans ma famille, tout le monde dit ね、お休みのビズーは? hahaha

    1. Pareil, c’est le mot “bisou” qui s’est imposé chez moi lol. On a jamais utilisé chû mais à chaque fois c’est celui que choisit ma femme pour traduire “bisou” quand on nous le demande… :p.

      Après moi ça me dérange pas trop de faire un petit bisou sur la joue de mon fils à la sortie de la crèche et lui aussi m’en fait devant les puéricultrices parfois. ^^
      Par contre, j’embrasserais pas ma femme en public loul.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum