Comme je vous l’avais dit en fin de podcast jeudi, je n’ai pas écrit d’article vendredi car c’était férié et qu’il a été décidé au dernier moment qu’on aille avec ma belle-sœur dans un parc d’attraction. Et un parc d’attraction, c’est grand, il y a du monde et on peut se perdre. L’occasion de voir avec vous le terme rigolo 迷子 (maigo) qui à un usage tout de même plutôt différent du français “enfant perdu”.

Analyse du mot maigo et contextes d’usage

迷子 est le plus simplement du monde composé du kanji 迷 qui signifie “se perdre”. La partie de droite 米 qui désigne en temps normal le riz (kome) sert avant tout ici à donner la prononciation mei. Par exemple 迷路 se lit meiro et signifie labyrinthe/dédale (littéralement “route où on se perd”). Mon dictionnaire électronique indique également que 米 évoquerait ici qu’il y a “beaucoup de choses“. En l’occurrence des chemins, d’où le fait que l’on se perde. Enfin vous aurez remarqué que l’on ne prononce pas 迷子 meigo ni meiko mais maigo. Il s’agit en effet d’un cas particulier puisqu’il s’agit de la contraction de mayoigo où mayoi dérive du verbe 迷う (mayou “se perdre”).

Bref, vu que 子 signifie “enfant”, on en déduit que 迷子 veut dire “enfant perdu“. Sauf que quand on s’intéresse à la définition donnée par les dictionnaires japonais, on constate que ce n’est pas vraiment ça. On nous donne ainsi “fait de ne plus connaître son chemin ou encore de se retrouver séparé d’un groupe. La personne où l’enfant concerné”. Deux choses donc : d’une part, maigo peut renvoyer tout simplement à l’action de se perdre, de s’égarer. D’où l’expression 迷子になる (maigo ni naru) signifiant en temps normal “se perdre/s’égarer” et non “devenir un enfant perdu“. Sauf s’il s’agit d’un enfant évidemment mais ce n’est pas nécessaire comme précisé en fin de définition.

Beaucoup d’enfants mais aussi des personnes âgées en tapant 迷子 dans Google. ^^

C’est ce qui me fait d’ailleurs toujours sourire avec ce mot quand j’entends un adulte dire 迷子になちゃった (maigo ni nachatta) “je me suis paumé !”. On peut aussi noter un terme dérivé rigolo, le 迷子石 (maigo ishi). Littéralement “pierre qui s’est perdue”, cela se traduit en français par “bloc erratique“. C’est à dire un fragment de roche qui a été déplacé sur une longue distance et qui a perdu sa famille. Oui, vous ne les verrez jamais plus pareil du coup ! 😀

 

Sources : ja.wikipedia (généralités), kotobank (dictionnaires japonais)

 

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.