Le japonais dans tous les sens

Kutsushita (靴下) : les chaussettes au Japon, histoire et superstition

Vous avez le moral dans les chaussettes ? Ça tombe bien car c’est justement de ce bas que nous allons parler aujourd’hui, kutsushita en japonais. On abordera dans un premier temps son histoire au Japon et une superstition qui lui est liée pour nous intéresser à son utilisation aujourd’hui.

Kutsushita : petite histoire et superstition

Kutsushita s’écrit en kanji 靴下 ce qui donne littéralement “sous la chaussure”. Au Japon, il semblerait que son apparition remonte au Vème siècle avec les shitôzu (襪) directement importées de Chine. Assemblées avec du tissu, elles étaient réservées aux personnes d’un rang élevé. Vers le VIIIème siècle, leur couleur servait à indiquer le rang de la personne, le violet foncé étant le rang le plus élevé.

Contrairement aux ceintures d'arts martiaux, le noir n'indiquait pas un rang élevé.
Contrairement aux ceintures d’arts martiaux, le noir n’indiquait pas un rang élevé.

Petit à petit, nos shitôzu ont laissé place aux tabi (足袋) qui sont encore utilisées aujourd’hui. Ce sont des chaussettes avec un espace pour le gros orteil. Il existe une superstition à leur propos : kutsushita wo haite neru to oya no shi ni me ni aenai (靴下を履いて寝ると親の死に目に会えない). Elle signifie “si vous dormez avec vos chaussettes, vous ne pourrez pas accompagner le moment de la mort de vos parents”. Donc en gros, on ne dormait pas avec ses chaussettes !

Pourquoi ? Et bien pour plusieurs raisons : déjà il faut savoir qu’à l’époque, les tabi étaient utilisées surtout à l’extérieur, les chaussures n’étant pas encore très répandues. Ainsi, comme elles étaient couvertes de boue, il n’était pas question de dormir avec ! De plus, on avait pour coutume d’enfiler des chaussettes au défunt pour qu’il puisse voyager en paix. Et on évite en général d’imiter les morts, d’où cette superstition.

Voici un exemple de Tabi que l'on utilise à l'extérieur.
Voici un exemple de Tabi que l’on utilise à l’extérieur.

Les chaussettes aujourd’hui au Japon

Cette superstition autour des kutsushita a encore du crédit car il n’est pas forcément bon pour les orteils de dormir avec elles. Cela favorise en effet les mizumushi (水虫) c’est à dire les “champignons des pieds” à cause de la transpiration. Pour pallier à ce problème, il existe des chaussettes spéciales pour dormir, les shûshinyô kutsushita (就寝用靴下). Il y a tout simplement une ouverture pour laisser passer les orteils et voilà le travail !

En plus des tabi que l’on utilise encore accompagnées de geta (sortes de tongs en bois) lors des fêtes traditionnelles (matsuri), il y a aussi les gohonyubi kutsushita (五本指靴下). C’est en fait la version supérieure avec un compartiment pour chaque orteil ! C’est assez agréable surtout à l’intérieur où on a l’impression de porter des gants pour pieds. A acheter absolument si vous allez au Japon ! 🙂

Sources : okamotogroup (histoire de la chaussette), chiefukuro.com (superstition)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
lojol69
Saboten
Kotoba
仕草