Keshigomu (消しゴム) : une gomme, c’est aussi pour jouer ?

Voici un petit objet fort utile que les dessinateurs en herbe affectionnent : la gomme, keshigomu (消しゴム). Une particularité au Japon est qu’on peut la trouver sous toutes les formes, un classique étant la gomme-sushi. Mais a t-elle un usage unique comme en France ?

Vocabulaire autour de keshigomu

消しゴム est composé du mot keshi (消し) qui siginifie “effacer” et gomu (ゴム) qui veut dire ici “gomme”. On obtient donc littéralement “gomme qui efface”. Mais vu qu’on est dans le sujet, si vous voulez dire “effacer avec une gomme” en japonais, cela donne keshigomu de kosutte kesu (消しゴムでこすって消す) littéralement “frotter et effacer”.

Mais passons directement à ce qui nous intéresse  : au Japon, keshigomu de asobu yo (消しゴムで遊ぶよ) “on joue avec les gommes” ! Il y a ainsi un jeu célèbre qui a pris naissance dans les salles de classes japonaises, le keshipin (消しピン). Les règles sont simples : chacun dépose sa gomme sur la table, en général à l’extrémité. Puis on fait une séance de jan-ken-pon (じゃんけんぽん pierre-feuille-ciseaux) pour décider qui aura l’honneur de jouer en premier. Le but du jeu est de faire tomber la gomme de l’adversaire en dehors de la table à l’aide d’une pichenette exercée sur la sienne. Voici une vidéo où 4 joueurs vétérans s’affrontent :

Les gommes au Japon, un usage détourné

Les keshigomu peuvent être des jouets en elles-même : il est en effet possible d’en trouver de toutes les couleurs avec des thèmes variés : les animaux, les jeux vidéo, l’alimentation… Ce qui impressionne, c’est qu’elles sont parfois très réalistes comme celles-ci :

Et oui, tout ceci est en gomme... Et oui, tout ceci est en gomme ! Il s’agit de réalisations de la marque Iwako, célèbre dans le secteur.

Mais comment expliquer un tel phénomène ? Il existe certainement plusieurs raisons mais la principale d’entres elles est la suivante : à l’école au Japon, il est interdit d’apporter des jouets. Les cartes Pokémon et même les billes sont proscrites dans les cours de récréation. Du coup, pour contourner le problème, des jeux ont naturellement été inventés avec le matériel autorisé et les gommes en font évidemment partie. Et on est donc arrivé aujourd’hui à une utilisation totalement détournée de la keshigomu bien qu’elle sert encore à effacer, je vous rassure.

Mais les gommes iwako présentes sur la photo sont avant tout des objets de décoration ou pour enfants souhaitant s’amuser. Vous vous voyez effacer quelque chose avec ça vous ? 😀

 

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum