Le japonais dans tous les sens

Kaze (風邪) : le rhume, une maladie d’origine céleste

Attraper un rhume (風邪を引く Kaze wo hiku) est devenu quelque chose de banal aujourd’hui car la maladie est désormais maîtrisée, cela ne dure que quelques jours en général. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas, que ce soit au pays du soleil levant ou ailleurs. Quelle est l’origine japonaise de ce mot et comment est traitée cette maladie au Japon aujourd’hui ?

Origine du mot kaze : quand les dieux s’en mèlent

風邪 est composé du kanji du vent 風 (kaze) et du kanji 邪 qui signifie “le mal, la gêne”. Autrefois, il s’écrivait tout simplement 風 sans le deuxième kanji vu que c’était considéré comme un phénomène divin tel que le vent. Car on avait aucun contrôle dessus et on pouvait y succomber du jour au lendemain. Par la suite, pour bien différencier le rhume du vent, on a ajouté le kanji 邪 qui a une connotation maléfique, on pense en effet à un esprit qui viendrait posséder son hôte comme on avait vu avec le mot otsukaresama.

Durant l’époque d’Edo (1603-1868), on mélangeait 3 ingrédients pour tenter de guérir du kaze : l’ail (ninniku), la ciboulette chinoise (nira) et le gingembre (shôga). Ce remède a toujours un certain succès aujourd’hui même s’il est évidemment beaucoup moins utilisé qu’autrefois.

Que font les japonais en cas de rhume aujourd’hui ?

De nos jours, on a tendance a sous estimé naturellement la gravité d’un kaze. Beaucoup de japonais évitent d’aller chez le médecin par manque de temps et préfèrent aller acheter leurs médicaments directement dans une parapharmacie, les yakuten (薬店) ou encore les drugstore (ドラッグストア). On trouve vraiment de tout dans ce genre d’endroits, même des gâteaux ou encore de l’alcool (un peu plus rare). Le principal problème est que rien ne nous garantie de l’efficacité des médicaments vendus dans ces boutiques d’une part car derrière un rhume se cache peut être un virus et d’autre part, cela revient cher au final car ce n’est pas remboursé.

Il est donc plus prudent d’aller chez le médecin au Japon qui vous donnera une ordonnance afin de récupérer les médicaments dans une yakkyoku (薬局) qui correspond cette fois-ci a une vrai pharmacie où le personnel vous prépare parfois directement les médicaments selon les doses prescrites. Et vous êtes remboursé à 70%, que demande le peuple ? 🙂

Source : wajikan.com

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
lojol69
Saboten
Kotoba
仕草