Haha (母) : une mère qu’on appelait papa

En japonais, on dit comme chez nous パパ (papa) pour le papa et ママ (mama) pour la maman. Ce phénomène où on associe le son p/b au père et m/n à la mère est présent dans la plupart des langues du monde. Il y a eu pas mal d’études sur le sujet et je vous invite à consulter l’article Wikipedié dédié ou encore cette très bonne vidéo de Linguisticae.

Toutefois, il existe des exceptions et le japonais semble en faire partie : en effet, les termes mama/papa ont en réalité été importé des langues européennes vers 1910-1920 et avant cela, on employait donc d’autres mots. On va voir aujourd’hui celui qui se rapportait à la mère : haha (母).

Origine du mot haha et usage de nos jours

Je vous en avais parlé dans l’article sur la feuille (葉っぱ happa) : le h aspiré est difficile à prononcer pour un enfant. Il existe même aujourd’hui un consensus en linguistique du japonais où on pense qu’il n’est apparu que tardivement dans la langue. La théorie souvent retenue indique qu’on prononçait l’hiragana は comme un “pa” au début (avant le huitième siècle) puis ça serait devenu une sorte de “fa” et enfin un “ha”. Ainsi, il est fort possible qu’on prononçait はは (母)  “papa”. Pour information, le père 父 que l’on prononce aujourd’hui tchitchi (ちち), c’était ち (tchi) ou encore しし (shishi). Pour résumer au 8ème siècle, papa/maman en japonais, c’était probablement quelque chose comme “tchi/papa” ou shishi/papa“.

Durant l’époque d’Edo (1603-1868) où on est presque certain que 母 s’est fixé sur la prononciation haha, il s’est passé un autre phénomène. Comme les enfants avaient du mal à le prononcer, on le réservait aux adultes. À la place, on a vu apparaître kaka pour donner à la fin お母さん (okaasan). Cette logique est restée de nos jours : les enfants emploient okaasan/kaasan/mama pour désigner leur maman. C’est une fois arrivé à un certain âge qu’on utilise haha avec le sens de “mère”. Soit c’est pour parler d’une mère de manière générale (母の愛 haha no ai : l’amour maternel) soit de sa propre mère avec une tierce personne. 母はまだ帰っていない (haha ha mada kaette inai) : ma mère n’est pas encore rentrée.

Fête des mères = haha no hi.

Et pour la mère de son interlocuteur, on fait comment alors ? Eh bien c’est aussi okaasan. Ce n’est pas vraiment instinctif mais cette appellation peut vouloir dire aussi bien “maman” en privé que “votre mère” en public. お母さんはお元気ですか (okaasan ha o-genki desu ka) : votre mère va bien ? Je me demande personnellement comment on peut expliquer le fait que papa/mama se soit aussi bien popularisé au Japon. Est-ce que cela n’indiquerait pas qu’avant l’ouverture de Meiji (1868), on n’avait pas franchement pour coutume de dire papa/maman aussi souvent qu’en Occident ?

Sources : Kotobank (dictionnaire étymologique Nihon Kokugo Daijiten), filinion.hatena (à propos de la prononciation)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum