Toriaezu (とりあえず) : je vais d’abord prendre ça dans un premier temps

Lorsqu’on se trouve dans une situation d’urgence et qu’il y a plein de choses à faire, il faut à un moment donné mettre des priorités et décider de ce qu’on va faire en premier. Dans ce cas là, on utilise des expressions comme “tout d’abord”, “pour le moment”, “en premier lieu”, “au préalable”… En japonais, il y aussi différents termes pour ça et on va en voir un en particulier puisqu’il est justement lié à une situation d’urgence : とりあえず (toriaezu).

Origine de l’adverbe toriaezu et usage actuel

Lorsqu’on l’écrit en kanjis, ce qui est de plus en plus rare aujourd’hui, toriaezu donne 取り敢えず. Vous aurez peut-être repéré le verbe 取る (toru “prendre”), reste maintenant à décoder 敢えず (aezu). Les dictionnaires japonais indiquent qu’en tant que suffixe verbale, il renvoie à ce qui est inachevé/inabouti. La phrase d’exemple 取るものも取り敢えず駆けつける (toru mono mo toriaezu kaketsukeru) permet de bien comprendre. Littéralement “déguerpir sans pouvoir achever de prendre même les choses que l’on à a prendre” (désolé pour la longueur :D), c’est de là que viendrait selon Wikipedia (et mes dictionnaires) toriaezu.

En d’autres termes, on est tellement en panique qu’il il faut mettre des priorités dans la précipitation en laissant tomber le reste. とりあえず、救急車を呼ぼう (toriaezu, kyûkyûsha wo yobô) : Appelons en premier lieu (tout de suite) une ambulance. Je pense que c’est important d’avoir à l’esprit cette image d’urgence avec toriaezu parce que du coup, on parvient mieux à faire la différence avec まず (mazu). Ce dernier signifie également “tout d’abord” mais c’est beaucoup plus calculé, on sent que l’auteur sait ce qu’il fait. Par exemple, dans la phrase 使い方がわからないけど、とりあえず電源を入れて見る (tsukaikata ga wakaranai kedo, toriaezu dengen wo irete miru) “je ne sais pas comment ça fonctionne mais je vais mettre le contact dans un premier temps pour voir”, l’emploi de mazu paraîtrait bizarre.

La fameuse bière qu’on prend au début ^^

Bon cela dit, notre adverbe du jour a vu son usage évoluer et il est loin d’être restreint aux situations d’urgence. On reste souvent toutefois dans des cas où on ne sait pas trop quoi faire comme au restaurant lorsqu’on hésite entre plusieurs plats. とりあえず、飲み物を頼もう (toriaezu, nomimono wo tanomô) : commandons des boissons dans un premier temps. J’en profite pour dire à ce sujet que dans un restaurant où j’allais souvent sur Kôbe, on avait le とりあえずセット (toriaezu setto). Ce qu’on pourrait traduire finalement par “menu apéritif” (ce qu’on prend en attendant le plat principal).

Sources : Hinative (différences avec mazu), dic.nicovideo (explications diverses)