Kamikirimushi (カミキリムシ) : les longicornes, des coupeurs de cheveux ?

Ce qui est intéressant quand on aborde le nom d’un insecte japonais, c’est qu’il permet justement de réviser son japonais. En effet, son appellation est souvent évocatrice en s’inspirant d’un autre animal voir d’un objet. On l’avait vu par exemple avec le dangomushi (l’insecte dango). Aujourd’hui, c’est le kamikirimushi (カミキリムシ “longicorne/capricorne”) qui va passer à la moulinette. D’où lui vient son joli nom ?

Étymologie de kamikirimushi et réputation au Japon

Kamikirimushi se retrouve la plupart du temps en katakana カミキリムシ mais il existe également plusieurs écritures en kanji. Celles-ci dépendent de l’étymologie qu’on veut lui accorder ! Il en existe trois principales. La première est 髪切虫 littéralement “insecte coupeur de cheveux“. Cette version semble assez ancienne vu qu’on en a retrouvé des traces vers le milieu de l’époque de Heian (10ème siècle environ). Cela viendrait du fait que les longicornes sont capables de couper un cheveux en deux. On pense aussi qu’ils avaient l’habitude d’en grignoter. :S

La deuxième écriture qui semble plus logique est 噛み切り虫 littéralement “insecte qui mord et coupe“. C’est en effet une caractéristique du kamikirimushi qui possède de puissantes mandibules pour broyer les aliments et l’écorce de certains arbres. Une troisième version possible est 紙切虫insecte coupeur de papier“. Quand on sait que le papier vient des arbres, cela se tient aussi. A vous de choisir donc celle que vous préférez ! A noter qu’il en existe pas moins de 800 espèces rien qu’au Japon, la plus grosse atteignant les 20 cm (oui oui !). Leur nom finit à chaque fois par kamikiri. Par exemple, le tora-kamikiri (トラカミキリ “longicorne tigré“).

A gauche le tigré (qui porte bien son nom) et à droite, c’est moi qui fait mumuse avec un gomadara-kamikiri. Pratique pour un rasage sans douleur ! 😀

De par son côté quasi-inoffensif (il peut mordre mais uniquement si on l’embête vraiment), le kamikirimushi est plutôt populaire auprès des enfants japonais. D’autant plus que quand on l’attrape, il émet un petit couinement avec son abdomen. Effet garanti ! Cependant, il est considéré comme un insecte nuisible (gaichû 害虫) car il abîme les plantes et les arbustes en déposant ses œufs à l’intérieur.

Sources : ja.Wikipedia (généralités), Gogen-allguide (étymologie)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum