Wain (ワイン) : le vin, représentant de l’alcool de fruits ?

Si vous aimez les mangas, il se peut que vous ayez lu “Les Gouttes De Dieu”, Kami No Shizuku (神の雫) en japonais. Véritable hommage au vin en général, son succès au Japon fut remarquable. Mais les japonais n’ont pas toujours été des amateurs de vins (wain ワイン), loin de là ! C’est ce que nous allons voir aujourd’hui. 🙂

Analyse du mot wain et histoire récente au Japon

Wain s’écrit en katakana ワイン et semble devenir directement de l’anglais vine. Je n’ai pas trouvé de sources concernant la naissance du mot en lui même mais on peut estimer qu’elle est récente. C’est à dire vers le début du XXème siècle. Jusque là, on avait surtout recours au mot budôshu (葡萄酒) littéralement “alcool de raisins“. Aujourd’hui, les deux termes coexistent et des différences existent. Wain qui est le représentant au Japon des kajitsushu (果実酒 “alcools de fruits“) s’emploie parfois pour autre chose que de l’alcool à base de raisin. Par exemple, yônashi wain (洋梨ワイン) = vin de poires.

Pour l’anecdote, j’ai même pu voir comme question sur le site officiel de la célèbre marque Asahi : shîdoru to ha, donna wain (「シードル」とは、どんなワイン ? ). Traduction : le cidre, c’est quel genre de vin ? Pour ceux qui se sentent offusqués, sachez que même chez nous, le mot vin peut désigner par analogie du jus fermenté de baies ou fruits à noyau. On dit bien “vin de prunes, vin de groseilles…”. Il faut cependant que la teneur en alcool dépasse 10° (ce qui n’est pas le cas du cidre en général).

Au Japon, on s’est pendant très longtemps passé de vin. Et oui, on faisait déjà de l’alcool avec du riz ! De plus, l’une des seules variétés de raisin qu’on trouvait était le kôshû (甲州). Et malheureusement, fabriquer du vin avec ce cépage a longtemps été mission impossible. De plus, bien que les portugais ont apporté du pinard au 16ème siècle, la boisson n’a pas franchement eu le succès escompté. C’est en réalité à la fin des années 1970 et plus particulièrement au début des années 1980 durant la bulle économique que le wain prend de l’ampleur. Avec en tête d’affiche le Beaujolais Nouveau. On ne se moque pas ! 😀

Sources : suntory.co.jp (histoire), asahibeer (différences entre wain et budôshu)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum