Jiga-jisan (自画自賛) : se complimenter soi-même

L’être humain est en constante recherche de reconnaissance. A tel point que quand ses pairs ne sont pas là pour le gratifier d’un compliment, il a tendance à s’enorgueillir lui-même (en tout cas moi ça m’arrive beaucoup !). Aujourd’hui nous allons apprendre un 四字熟語 (yoji-jukugo) bien pratique pour exprimer cela : 自画自賛 (jiga-jisan)!

自画自賛 : sens et analyse

Je pense qu’une grande majorité d’entre vous est déjà familier avec le kanji 自 (mizukara) que l’on retrouve notamment dans “soi-même” 自分 (jibun) ou “confiance en soi” 自信 (jishin).
Intéressons-nous donc aux deux autres.

  • (ga / kaku) : le dessin / la peinture 絵画 (kaiga), le cinéma 映画館 (eigakan), le nombre de traits d’un kanji 画数 (kakusû)
  • (san) : approuver 賛成 (sansei), faire l’éloge de 称賛 (shôsan)

En traduisant littéralement cela nous donne 自画 (jiga) “sa propre peinture” et 自賛 (jisan) “faire l’éloge de soi-même”. Imaginez-vous peintre, devant votre chevalet en train d’ajouter les dernières finitions sur votre fabuleuse représentation de votre chat jouant dans le jardin un soir d’été. Vous posez ensuite votre pinceau, faites quelques pas en arrière et vous contemplez avec satisfaction votre oeuvre. Vous ne dites pas un mot, parce que c’est inutile et aussi parce qu’aucun mot n’est assez fort pour décrire ce que… Bon, je pense que vous avez compris l’idée de 自画自賛.

A l’origine cependant, les peintures étaient accompagnées d’un court poème dont le but était de faire l’éloge de l’oeuvre et du peintre, appelé 画賛 (gasan) ou 賛 (san). Habituellement ce poème était écrit par une personne différente mais il arrivait que le peintre lui-même l’écrive, ce que l’on désignait alors par 自画賛 (jigasan) ou encore 自画自賛 (jiga-jisan)! C’est un peu comme si l’auteur d’un livre écrivait lui-même les critiques de quatrième de couverture ^^

Exemple de 画賛

自画自賛 : phrases exemples

お兄ちゃんはいつも「俺ってカッコイイよなあ」と鏡を見て自画自賛している。
Onii-chan ha itsumo “ore tte kakkoii naa” to kagami wo mite jiga-jisan shiteiru.
Mon frère a l’habitude de se vanter lui-même en regardant le miroir et en disant “Je suis vraiment cool moi”.

父は歌が上手いと自画自賛した。
Chichi ha uta ga umai to jiga-jisan shita.
Mon père s’est applaudi lui-même en pensant chanter bien.


Sources
http://gogen-allguide.com/si/jigajisan.html (étymologie)
https://books.rakuten.co.jp/rb/11581826/ (phrases exemples)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum