Demae (出前) : la livraison de nourriture à domicile au Japon

De nos jours, il est désormais possible de se faire livrer quasiment n’importe quel type de met à domicile en plus des traditionnelles pizzas. Au Japon du moins, on a le choix : nouilles (soba/râmen/udon), sushikarê raisu… Et en japonais, on désigne communément ce type de service de livraison par le terme demae (出前). Sauf que si on regarde rapidement les kanjis, il est très difficile de faire le lien. Cela mérite donc quelques explications ! 🙂

Origine du mot demae et signification actuelle

Demae s’écrit avec les kanjis très communs 出前, ce qui donne littéralement “sortir (出) avant/devant (前)”. Le mot en lui même est assez ancien puisqu’il remonterait au début de l’époque d’Edo (17ème siècle). Sauf qu’il n’avait rien à voir avec son sens actuel étant donné qu’on l’employait dans le domaine de la prostitution. En gros, il désignait le moment où une prostituée en apprentissage était apte à quitter la maison mère pour proposer ses services ailleurs. Bref, rien à voir avec un service de livraison (de prostituées) à domicile. :S

C’est donc bien plus tard vers la fin du 19ème siècle avec les premiers services de livraison à domicile à bicyclette que viendrait l’origine de demae. A ce moment là, c’était uniquement des udon et soba. L’idée était d’amener directement chez le client des plats avec le même goût qu’au restaurant. On livrait ainsi directement les mets avec les couverts qu’on allait récupérer par la suite au pied de la porte du client. Et demae serait ainsi la contraction de omae-san no tokoro he demuku (お前さんのところへ出向く). Traduction : nous nous rendons directement chez vous.

Photos datant des années 1950 avec des livreurs de nouilles. Eh oui, ça ne rigolait pas à l’époque ! 😀
Source : https://mag.japaaan.com/step/24051

Quoi qu’il en soit, le mot demae possède encore aujourd’hui l’image des plats que l’on mange habituellement au restaurant. Sushi no demae wo tanomu (寿司の出前を頼む) : solliciter une livraison de sushis à domicile. C’est pourquoi quand on a commencé à livrer des pizzas au Japon (1985), on a appelé ça au début takuhai piza (宅配ピザ “livraison de pizza à domicile”). Car à ce moment là, il était encore rare de manger des pizzas au restaurant. Aujourd’hui, on emploie aussi bien demae que takuhai pour les pizzas en plus de deribarî (デリバリー). Ce dernier de l’anglais delivery a aussi été introduit avec les pizzas. Du coup, il fait surtout référence aujourd’hui à la livraison de plats préparés comme le mot demae.

En résumé, demae = deribarî (livraison à domicile de nourriture). Takuhai = livraison à domicile (journaux, magazines, prospectus, colis ou encore pizzas). C’est clair maintenant ? 😀

Sources : detail.Chiebukuro (étymologie et explications), ja.wikipedia (généralités)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum