Gogo (午後) : après le midi, c’est bien l’après-midi ?

Quel enculeur de mouches celui-là alors ! Tout le monde sait que l’après-midi est identique à afternoon qui est lui même semblable à 午後 (gogo). (¬_¬)ノ
C’est ce que je me disais jusqu’à récemment avant de comprendre qu’il y avait une (toute petite) subtilité en voulant faire un dessin représentant le terme japonais. On va voir également qu’une erreur de tracé sur un kanji de ce dernier peut être fatal ! (/・0・)

Analyse du mot gogo et erreur un peu vache

Si on regarde les kanjis 午後, on dirait presque un calque du français “après-midi” puisque 午 signifie “midi” et 後 “après”. Toutefois, il faut s’accorder sur ce qu’on entend derrière “après” qui est très vague. En français, on estime en tout cas que ça s’arrête au soir. Le CNRTL donne par exemple comme définition “partie de la journée comprise entre le repas de midi et le repas du soir“. Ainsi, on ne dit pas par exemple “11 heures de l’après-midi” mais “11 heures du soir“. Il semble que ce soit un peu différent en japonais puisque 午後11時 (gogo jûichi-ji = 23h00) ne pose aucun problème.

En effet, dans son sens strict, gogo désigne la plage horaire comprise entre 12h00 et 24h00 et s’oppose à gozen (午前 = 00h00-12h00). Toutefois, comme on a plutôt l’habitude d’employer yoru (夜) ou encore yûgata (夕方) pour la période après 17h00, gogo renvoie le plus souvent à l’après-midi à la française. Le dictionnaire Daijirin précise d’ailleurs en sens 2 “特に正午から日没までの時間 (toku ni shôgo kara nichibotsu made no jikan) = “en particulier le moment entre midi et le coucher du soleil“. Bref, si vous dites 明日の午後映画に行こう (ashita no gogo eiga ni ikô), l’interprétation la plus naturelle est “allons au cinéma demain après-midi”.

Vous ne repartirez cependant pas les mains vides car je voulais attirer votre attention sur un autre point : l’écriture du kanji 午. En effet, si vous avez le malheur de faire dépasser un peu le trait vertical, vous obtiendrez 牛. Cela n’aurait aucune conséquence si 牛後 (gyûgo) ne voulait rien dire sauf que non, ce n’est pas le cas. Littéralement “le derrière (後 signifie aussi “derrière”) de la vache (牛)”, il signifie aussi métaphoriquement “se soumettre à une grosse organisation en restant en retrait (position de larbin)”. À l’inverse, si vous êtes à la tête d’une petite organisation, vous êtes un 鶏口 (keikô “bouche de coq”). Le yojijukugo 鶏口牛後 (keikô gyûgo) signifie ainsi “mieux vaut être le chef d’une petite entreprise que le larbin d’une grosse entreprise”. Vous voilà prévenu !🐄🐔

Autres sources : Weblio (dictionnaire Daijirin), kotowaza-allguide (proverbe keikô gyûgo)

 

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum