Bienvenue dans votre nouveau rendez-vous hebdomadaire, consacré aux 四字熟語 (yojijukugo).
Cette semaine nous allons commencer avec un mot simple puisqu’un équivalent français existe, et qu’il est relativement facile à caler dans une conversation: 一石二鳥 (isseki-nichô).

Littéralement, un 四字熟語 (yojijukugo) est un “terme composé de kanji” (熟語) formé à partir de “4 caractères” (四字).
Cependant, ce terme se réfère uniquement aux 四字熟語 dont la signification ne peut être directement déduite du sens littéral des kanjis qui le composent. Prenons deux exemples:
1. 屋内禁煙 (okunai-kinen) composé de “bâtiment”, “intérieur”, “interdiction” et “fumer” signifie littéralement “interdiction de fumer à l’intérieur” et n’est donc pas un 四字熟語.
2. 海千山千 (umisen-yamasen) composé de “mer”, “1000”, “montagne” et “1000” signifie… “rusé comme un vieux renard”. Le sens n’est pas directement déduit de celui des kanjis, c’est donc un 四字熟語.Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le très bon article de Wikipedia sur le sujet.

一石二鳥 : analyse des caractères et du sens

Le mot a une construction en 2-2.
– 一石 (isseki) : une pierre
– 二鳥 (nichô) : deux oiseaux

Pour plus d’informations sur la signification de 鳥, c’est aussi sur Kotoba!

On peut le traduire par: “En lançant une seule pierre, réussir à faire tomber deux oiseaux en même temps”.
Il est utilisé lorsqu’on réussit à atteindre deux objectifs simultanément ou, plus généralement, lorsque deux évènements positifs découlent d’une même action.
Il peut aussi y avoir une notion de chance induite dans le cas où ne l’on aurait visé qu’un oiseau au départ.

一石二鳥 tient son origine du proverbe anglais “killing two birds with one stone”, dont l’équivalent français est “faire d’une pierre deux coups”.

Ces pauvres oiseaux n’ont rien demandé…

一石二鳥 : utilisation

De manière générale, vous pouvez utiliser 一石二鳥 de la manière suivante:

一石二鳥 + だ/です

Exemples:

– そうすれば、一石二鳥だね! (sô sureba, isseki-nichô da ne !)
En faisant comme ça, tu feras d’une pierre deux coups !

– 使っていない家具や洋服をフリーマーケットで販売すれば部屋も片付くし、お金も入ってくるから一石二鳥です。 (tsukatteinai kagu ya yôfuku wo free market de hanbai sureba heya mo katazuku shi, o kane mo haittekuru kara isseki-nichô desu.)
Si je vends les fournitures ou vêtements que je n’utilise pas au marché aux puces, cela fera de l’ordre chez moi et en plus je vais recevoir de l’argent donc c’est d’une pierre deux coups.

Sources:
http://utuyoiro.net/8210.html

Résidant au Japon depuis 2013, j’ai eu un coup de foudre pour les kanjis et notamment les yojijukugo. J’aime aussi passer des soirées à lire accompagné d’un bon verre de saké.