Le japonais dans tous les sens

Esa (餌) : tiens, mange cette pâture qui sert d’appât !

Un appât, c’est dans son sens concret la pâture (nourriture pour animaux) que l’on fixe à un piège pour attirer un animal.
Vous remarquerez que ces deux mots appât/pâture se ressemblent et ont bien une étymologie commune qui serait le latin pastus “nourriture”. Il se trouve qu’en japonais, 餌 (esa) permet de désigner aussi bien la pâture que l’appât. Comment fait-on la distinction et quels autres sens possède t-il ?

Analyse du kanji de esa et usage de nos jours

Le kanji 餌 est tout d’abord composé du symbole phonétique 耳 permettant de donner la prononciation chinoise ジ (ji, 好餌 se lit par exemple kôji et signifie “bonne cible/bon appât”). Il se trouve que 耳 signifie également “oreille” et mon dictionnaire de kanji indique que c’est parce qu’un appât est souvent mou comme le lobe de l’oreille. Je ne sais jamais quel crédit apporter à ces explications mais si ça peut vous aider à retenir le kanji ! Bref quoi qu’il en soit, le symbole à gauche 食 (“manger”) aurait lui été retenu parce qu’il s’agit de nourriture. Logique.

Concernant le mot japonais esa maintenant, la seule chose que j’ai pu trouvé est qu’on disait simplement e au départ. J’imagine que pour éviter la confusion avec d’autres mots se prononçant e (絵 par exemple pour le “dessin”), sa a été rajouté par la suite. Ce qui est intéressant, c’est que tous les dictionnaires japonais indiquent bien le sens “appât” et “pâture” mais dans un ordre différent. Comprenez par là que esa sans contexte peut aussi bien vouloir dire l’un que l’autre. Donc on se repère en général au verbe employé lors de la traduction vers le français. 猫に餌をやる (neko ni esa wo yaru) = donner à manger au chat, 魚が餌に食いついた (sakana ga esa ni kuitsuita) : le poisson a mordu à l’appât.

Premiers résultats de Google Images pour 餌. Aussi bien de la pâture que des appâts !

Par ailleurs, comme on a tendance à déprécier la nourriture des animaux, esa peut signifier de manière grossière “bouffe“. 餌をくれ (esa wo kure) : file-moi de la bouffe. Enfin, tout comme le français appât, notre mot du jour s’emploie également comme un procédé qu’on utilise pour attirer et tromper les gens. 甘い約束を餌に人を釣る (amai yakusoku wo esa ni hito wo tsuru) : appâter par de belles promesses les gens.

Sources : Kotobank (dictionnaires japonais)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum