Le japonais dans tous les sens

Chinpunkanpun (ちんぷんかんぷん) : c’est quoi ce charabia ?

On va imaginer une situation. Vous êtes en cours de japonais et… non on va choisir les maths, c’est plus parlant. Malgré tous vos efforts pour comprendre, votre esprit ne suit pas. Pris de rage, vous criez donc “c’est du charabia ce truc !”. A votre place, un japonais aurait probablement dit chinpunkanpun ! (ちんぷんかんぷん !). Mais cette expression, elle vient d’où au fait ?

Étymologie de l’expression chinpunkanpun et usage contemporain

Chinpunkanpun s’écrit la plupart du temps en hiragana ちんぷんかんぷん ou katakana チンプンカンプン. Cela dit, il existe plusieurs combinaisons de kanji qu’on peut retrouver dans les romans par exemple. Les plus courantes sont 珍紛漢紛 littéralement “insolite-poudre-sino-poudre” et 珍紛漢紛insolite-caca-sino-caca”. Quoi qu’il en soit, cela n’a pas de sens a l’image de ce que signifie cette expression. Du coup, vous pouvez vous même créer une combinaison de kanjis, ça passe tant que c’est n’importe quoi. Je propose par exemple 賃奮寒奮tarif-excitation-froid-excitation”. 😀

Il ne faut pas vraiment voir de sens dans cette image… 😀

Reprenons notre sérieux. Chinpunkanpun s’écrivait à l’origine chinpunkan (ちんぷんかん), forme qui est d’ailleurs toujours employée. Si on a rajouté le pun, c’est pour une question de rythme avec la répétition. On sait entre autre que chinpunkan était très employé dés le début de l’époque Edo (17ème siècle). Et il semble que son usage visait principalement à se moquer du jargon des confucianistes. Ce serait donc les gens du peuple possédant des connaissances limitées qui en auraient été les principaux utilisateurs. Et si on a opté pour “chinpunkan“, c’est que ça sonne chinois. C’est petit oui mais on s’amuse comme on peut. 😀

De nos jours, on emploie encore l’expression chinpunkanpun davantage pour signifier qu’on ne comprend pas plutôt que pour critiquer objectivement un discours en apparence incohérent. Watashi ni ha eigo ha chinpunkanpun da.(私には英語はちんぷんかんぷんだ。). “Pour moi, l’anglais c’est du chinois“. Par ailleurs, dans le même esprit, il existe le synonyme tonchinkan (とんちんかん). Ce dernier est plus objectif puisqu’il veut dire “incohérent/absurde/insensé”. Et il vise justement à critiquer le discours de quelqu’un. Cela dit, par politesse, on opte davantage pour chinpukanpun. Hé hé 🙂

Sources : gogen-allguide (étymologie), Kotobank (dictionnaire japonais)

5 réponses

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum