Watashi (私) : un “je” qui est devenu féminin ?

S’il y a un mot qui est systématiquement utilisé à la leçon 1 de chaque méthode de japonais, c’est watashi (私). Ce “je” est cependant loin d’être facile à maîtriser, il faut en effet apprendre à l’utiliser avec parcimonie. Regardons ensemble son histoire et son utilisation actuelle.

Histoire du pronom watashi

私 peut se prononcer quand il est employé seul watashi ou watakushi. Le premier est en fait une contraction du second qui date du début du XVIIIème siècle durant la période d’Edo. Il est important de savoir qu’à l’origine, on n’employait le kanji 私 non pas comme un pronom personnel mais par opposition au mot “public”, il avait donc le sens de “privé” (qu’on retrouve aujourd’hui dans certains mots comme shiritsu 私立 qui signifie “privé”).

Lorsqu’on a commencé à l’employer pour dire “je” ou “moi” (autour du XVème siècle), c’était principalement dans la sphère publique. Cela signifie que ça ne concernait quasiment que les hommes étant donné que les femmes n’apparaissaient que très rarement en public à l’époque. Watashi et Watakushi ont par ailleurs toujours fait partie du langage polie, ce qui est encore vrai aujourd’hui à quelques exceptions près.

Voici le genre d'image qu'on trouve en tapant 私 dans google.
Voici le genre d’image qu’on trouve en tapant 私 dans google.

Emploi de watashi aujourd’hui

De nos jours, watashi n’est pas forcément poli, cela dépend des cas. Si vous l’employez avec des gens que vous ne connaissez pas, il faudra le privilégier. Mais dans la sphère privée et familiale, ce sont davantage les femmes qui utilisent ce pronom personnel. Cet usage est en fait assez récent et date du XXème siècle. Il s’est développé avec les médias comme la radio et la TV et ses fameux dorama (série japonaise) à l’eau de rose donnant une image “féminine” à ce pronom de la première personne.

Il existe par ailleurs d’autres pronoms personnels dérivant de watashi employés exclusivement par les femmes comme atashi ou atai. Leur usage est bien entendu réservé à la sphère privée. Pour les hommes, utilisez plutôt boku ou encore ore avec des amis.

Source : gogen-allguide, detail.chiebukuro