Bôryokudan (暴力団) : un “groupe violent” pour ne pas dire Yakuza ?

En me rendant dans un bureau de poste japonais hier (yûbinkyoku), une annonce affichée directement sur le guichet a attiré mon attention. Celle-ci stipulait que la poste se réservait le droit de refuser tout colis ou lettre à destination d’une adresse liée à une bôryokudan (暴力団). Il s’agirait d’une directive de la police datant de 2014. Mais au fait, c’est quoi une bôryokudan ?

Analyse du mot bôryokudan et définition

Bôryokudan s’écrit en kanji 暴力団 et on peut le décortiquer en bôryoku 暴力 et dan 団. Bôryoku que l’on traduit souvent en français par “violence” est défini par les dictionnaires japonais comme un “comportement, une force brutale exercée”. Le kanji 暴 renvoie effectivement bien à la brutalité avec le verbe abareru (暴れる) signifiant “s’agiter violemment”. Dan 団 quant à lui est un suffixe que l’on emploie pour les groupes, équipes ou organisations.

Pour ceux qui savent lire le japonais, voici le texte auquel j’ai été confronté à la Poste… ^^

Ainsi, pris dans son sens littéral, bôryokudan renvoie à l’idée d’un “groupe exerçant la violence“. Mon dictionnaire bilingue propose la traduction “gang”. Le problème, c’est qu’en plus de la violence, ce terme ajoute comme nuance “criminel” avec l’image des armes à feu et de la drogue. C’est pourquoi d’ailleurs on lui réserve un terme à part en japonais qui est gyangu (ギャング). En réalité, bôryokudan est un terme beaucoup plus récent et surtout plus large créé par la police japonaise en 1991.

Le but était surtout de recenser tous les groupes d’individus potentiellement dangereux au Japon sous un même patronyme. Bon dans les faits, cela permet de viser indirectement les yakuza. C’est pourquoi d’ailleurs ce terme de bôryokudan s’est popularisé par la suite dans les médias, on évite ainsi de recourir à un nom tabou. Un peu comme quand vous êtes dans le train et que vous entendez “jinshin jiko (人身事故 “accident de personne”) à la place de jisatsu (自殺 “suicide”). Personne n’est dupe mais ce type d’euphémisme permet en tout cas d’adoucir un peu la réalité.

Image tirée du documentaire “Yakuza to Kenpou”

J’aimerais apporter une petite nuance quand même : les bôryokudan désignent forcément des yakuza mais les yakuza ne sont pas forcément des bôryokudan. En effet, il arrive qu’ils se divisent et il faut qu’ensuite la police décide ou non de leur assigner ce fameux statut. Vous avez suivi ? 😀

Sources : Ja.wikipedia (généralités), detail.chiebukuro (nuances avec les différents termes)

2 réponses

  1. Je peux me tromper mais au sujet de la fin de l’article, il me semble y avoir une erreur en effet dans la phrase : [ les bôryokudan désignent forcément des yakuza mais les yakuza ne sont pas forcément des bôryokudan. ] Les bôryokudan désignent également les groupes de violence “non organisés” comme le Kanto Rengo non ?

    1. Bonjour,

      J’ai en fait repris cette phrase japonaise : 暴力団はやくざですがヤクザは必ずしも暴力団とは言えません。= Les bôryukudan sont des yakuzas mais on ne peut pas dire que les yakuzas soient forcément des bôryokudan (https://detail.chiebukuro.yahoo.co.jp/qa/question_detail/q13172471398)

      En fait, c’est assez farfelu car bien que 暴力団 possède des kanjis avec une signification vague de “groupe violent”, c’est vraiment un terme étroitement lié avec les yakuzas et on associe pratiquement tout le temps les deux. Dans cet autre article par exemple (https://matome.naver.jp/odai/2140004895173647801), cela commence par “暴力団(ヤクザ)”, comme si c’était la même chose. Enfin, l’article wiki précise “通常は「ヤクザ」と同義であるが[2]、テレビや新聞などのメディアでも「ヤクザ」という語の使用は避けられ、もっぱら「暴力団」の語が用いられている[3]” = c’est le m^me sens que Yakuza mais dans les médias, comme le terme est tabou, on utilise boryokudan. On peut après imaginer qu’à l’avenir, si les yakuzas venaient à disparaître ou a changer totalement de forme, il est possible que le mot bôryokudan change de sens aussi. Enfin pour le moment, on peut considérer que boryokudan = yakuza.

      Pour le 関東連合 (kantô rengô) d’ailleurs, on utilise une autre terminologie (trouvée ici : https://ja.wikipedia.org/wiki/%E9%96%A2%E6%9D%B1%E9%80%A3%E5%90%88) qui est 暴走族 (bôsôzoku) ou 珍走団 (chinsôzoku). Je ne sais pas bien après pourquoi on ne les a pas assimilés directement dans la catégorie boryokudan, on les considère peut-être comme moins dangereux ou alors les yakuzas jouent d’autres rôles qu’ils n’ont pas. On peut penser aussi que les yakuzas ne veulent pas se faire assimiler à eux. Bref, je ferai probablement quelques recherches pour ce mot 暴走族. Merci pour votre commentaire ^^

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum