Petite nouveauté : le système de commentaires a été remplacé par un nouveau plus ergonomique (plus besoin de scroller tout en bas pour pouvoir commenter). Il s’agit de Disqus qui nécessite la création d’un compte mais vous pouvez aussi vous identifier facilement si vous utilisez un réseau social comme Facebook. En espérant que cela vous plaira !

La Lune est connue pour être un astre “changeant” qui a plusieurs phases. Enfin, ça l’est surtout de notre point de vue depuis la Terre ! Quoi qu’il en soit, dans le langage courant,  on dit d’une personne qui a l’humeur “changeante” qu’elle est lunatique. Est ce qu’on retrouve cette image en japonais avec tsuki (月) ?

Origine du kanji de tsuki et significations

Tsuki s’écrit avec le kanji 月 qui a l’origine représentait apparemment un croissant de Lune. Il faut dire que statistiquement, on a plus de chance de voir en forme de croissant que pleine (mangetsu 満月 “Lune remplie”).

Voici comment le kanji de la Lune 月 aurait évolué avec le temps.

A propos de l’astre en lui-même, il a également été divinisé au Japon à l’instar du soleil (voir taiyô). Le dieu de la Lune se nomme ainsi Tsukuyomi (ツクヨミ) de son nom le plus commun (il existe plusieurs variantes). On le retrouve sous plusieurs formes et je vous invite à consulter l’article Wikipedia concerné si le sujet vous intéresse. Dans tous les cas, cette divinisation permet d’expliquer pourquoi on dit familièrement aujourd’hui otsuki-sama (お月様) en particulier lorsqu’on s’adresse aux enfants. Moi pour ma part, je traduis ça par “madame la Lune” avec mon fils. 😀

Mais tsuki, cela correspond aussi à une période en japonais. Car oui, au Japon aussi, on s’est longtemps basé sur les phases de la Lune pour mesurer le temps. Le calendrier grégorien n’a en effet été adopté qu’en 1873. C’est pourquoi on a gardé l’habitude d’employer l’expression tsuki ni (月に) pour dire “par mois/chaque mois”. Tsuki ni ikkai byôin ni iku (月に一回病院に行く) : je vais à l’hôpital une fois par mois. De même, le kanji 月 a été utilisé comme suffixe pour les noms de mois avec la prononciation gatsu (がつ). Ichigatsu (一月 ) = janvier.

Pour conclure sur une touche légère, sachez que les règles (menstruations) peuvent se dire tsuki no mono (月のもの) en japonais. Littéralement “le truc chaque mois”. A noter que otsuki-sama marche aussi en fonction du contexte… 😀

Sources : Kotobank (dictionnaire japonais), woman.navi (à propos de tsuki no mono)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.