Le japonais dans tous les sens

Ame (雨) : la pluie, un mauvais temps !

Un titre d’article pas très inspiré sur cette manifestation naturelle qu’est la pluie, ame. Cela n’a rien à voir avec l’âme, je préfère préciser qu’on le prononce “amé”. Allez, intéressons nous à son emploi en contexte pour conclure sur ce que pensent les japonais de cette chère pluie.

Emploi du mot ame dans différents contextes

Si vous êtes observateurs, vous aurez remarqué que dans le kanji 雨, les quatre traits à l’intérieur sont des gouttes de pluie. On comprend donc très rapidement que ame signifie la pluie. A ne pas confondre avec le kanji 飴 qui a la même prononciation mais qui veut dire “bonbon/sucette”. Pas de panique, on comprend en général très vite à l’oral avec le contexte. Car la pluie, on ne la mange pas ! 😀

Par contre quand il pleut, on utilise le verbe furu (降る) “tomber”. Vous entendrez donc souvent à la météo ashita ame ga furu deshô (明日雨が降るでしょう) “il devrait pleuvoir demain”. Et oui, les japonais aussi utilisent le conditionnel dans ce cas, prédire le temps étant une chose délicate. C’est assez perturbant d’ailleurs au début d’entendre des deshô partout quand on sait qu’il peut avoir le sens de “n’est ce pas” !

Et quand il s’arrête de pleuvoir, il convient d’utiliser le verbe yamu (止む) qui est impersonnel. Yatto ame ga yanda (やっと雨が止んだ) “la pluie s’est enfin arrêtée”. Un petit proverbe maintenant : ame ga furu hi ha tenki ga warui (雨が降る日は天気が悪い) “les jours de pluies, le temps est mauvais”. Tiens, ça serait pas une tautologie ça ? Effectivement, ce kotowaza signifie en fait “c’est évident”.

ukiyoe datant du 17ème siècle représentant la pluie (金澤八景 小泉夜雨)
ukiyoe datant du 17ème siècle représentant la pluie (金澤八景 小泉夜雨)

Les japonais et la pluie

Est ce que comme le suggère le proverbe que je vous ai présenté, la pluie rime toujours avec “mauvais temps” ? Car cela reste au final assez subjectif et lié à la culture, la pluie n’étant pas en soit “mauvaise”. Elle est même plutôt bonne vu qu’on ne peut pas s’en passer ! Seulement voilà,  quand il pleut au Japon, c’est souvent des grosses pluies liés aux typhons ou à la saison. Et chaque année, cela provoque des kôzui (inondations) qui peuvent être meurtrières.

Ainsi, lorsqu’on demande aux japonais ce qu’ils pensent de la pluie, ils sont autour de 70% à dire qu’ils ne l’aiment pas. Ce qui déplaît le plus, c’est en fait l’humidité qui l’accompagne (71%). Car en été, quand il fait mushiatsui, c’est à dire “chaud et humide”, c’est très vite désagréable. Vient ensuite le fait d’être mouillé (65%). A noter que le fait de ne pas pouvoir étendre le linge dehors dérange surtout les femmes (61% contre 33%). C’est donc soit que les hommes sont plus débrouillards, soit qu’ils font moins la lessive. Difficile de trancher !

Sources : kotowaza.jitenon (proverbe), chosa.nifty (sondage sur ame)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum