Gochisôsama (ご馳走様) : merci de vous être démené pour ce repas

Généralement, lorsqu’on apprend une formule de politesse, on cherche surtout à savoir quand l’employer. Etant donné qu’elle constitue une sorte de rituelle, connaître son sens profond ne sert pas vraiment à grand chose. Par exemple, on utilise en français “bonjour” pour se saluer et si vous consulter un dictionnaire, on ne vous donnera pas sa définition.
Pourtant, il existe des exceptions et gochisôsama (ご馳走様) que l’on emploie après un repas en est une selon moi. Quelle est son origine et pourquoi la prononce t-on ?

Étymologie de l’expression gochisôsama et emploi actuel

Gochisôsama s’écrit en habituellement en japonais ご馳走様 et on va s’intéresser en premier lieu à chisô (馳走). Le premier kanji où l’on peut distinguer la clé du cheval à gauche (馬) signifie “galoper/courir vite“. Le second a un sens similaire puisqu’il signifie “courir/rouler (train/voiture)“. Ainsi, chisô veut dire à l’origine “courir ça et là“. Quel rapport avec le repas ? Et bien autrefois, lorsqu’on accueillait un invité (kyaku 客),  on avait pour habitude d’envoyer un cheval afin de réunir les ingrédients nécessaires. Rappelons que les supermarchés n’existaient pas à l’époque !

De plus, la préparation du repas demandait un effort particulier et chisô faisait également référence aux va-et-vient en cuisine. Il a donc pris peu à peu le sens de “effort lié à la préparation du repas” pour enfin désigner le repas en lui-même avec le préfixe honorifique go (ご). Gochisô wo tsukuru (ご馳走を作る) : préparer un festin. Si on le traduit en général par “festin”, c’est donc surtout en référence au temps qu’il a pris pour être préparé. Enfin, le suffixe sama (様) a été rajouté pour indiquer qu’il s’agit d’une formule de politesse (comme otsukaresama). Gochisôsama {deshita} (ご馳走様{でした}) : merci pour ce (superbe) repas.

Voici un exemple de gochisô. A noter que même pour un petit repas, vous pouvez dire “gochisôsama”.

La question qu’on peut se poser maintenant est pourquoi la prononce t-on ? On peut répondre simplement à ça “dans le but de remercier”. Oui c’est en partie vrai mais pourquoi n’a t-on pas d’expression similaire en français ? L’hypothèse que l’on peut formuler est que lors de la communication en japonais, on va davantage signifier à l’interlocuteur son approbation. On informe plus régulièrement l’autre que “tout va bien/tout est ok”. 

Pour conclure, sachez qu’on n’utilise pas gochisôsama uniquement qu’à la fin du repas. Et oui, lorsque quelqu’un vous soûle avec ses histoires d’amour, vous pouvez lui dire pour l’embêter “hai hai, gochisôsama (はいはい、ご馳走様). Ici, c’est plutôt dans le sens “j’ai déjà le ventre bien rempli donc ça ira“. 😀

Sources : gogen-allguide (étymologie), weblio (dictionnaire japonais)

7 réponses

    1. Oui, il n’y a aucune forme de reconnaissance dans ce contexte, au contraire ^^.
      Ce qui est amusant, c’est qu’on l’emploie apparemment que quand il s’agit d’histoires d’amour. En fait, c’est plus proche du sens “ouais ouais on a compris, ton amoureux(se) est fantastique”. Il faut dire que c’est assez courant de parler à tort et à travers lorsqu’on débute une histoire d’amour !
      Je me demande par contre comment on en est venu à dire gochisôsama dans ce genre de situation… ^^

  1. Bonsoir, Dans le cas de l’expression de “goshisôsama
    Il n’exprime pas simplement un avis sur le repas mais il peu s’exprimer de façon général alors ?
    ou bien ont peut l’employer seulement dans une histoire d’amour ?

    1. Alors dans 95% du temps, gochisôsama est une formule de politesse plus qu’autre chose. C’est à dire que ce n’est pas vraiment un “avis”, on le fait simplement pour éviter de créer un froid par exemple. Donc quelque soit le repas qu’on vous offre, il faut penser à le dire. Après au restaurant, c’est plus libre quand même, là on le dit davantage pour exprimer sa satisfaction mais ça dépend des personnes.

      Sinon en dehors du cadre “repas”, je ne l’ai vu employé qu’avec les récits d’amourette. On peut dire que c’est un emploi irrégulier et surtout ironique, on tourne la formule en dérision. On peut imaginer qu’à l’avenir, on la retrouve dans d’autres contextes mais ce n’est apparemment pas le cas pour le moment. ^^

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum