Terebi gêmu (テレビゲーム) : le jeu vidéo, c’est que sur la télé ?

Après presque un an de service sur ce blog, il était temps que j’aborde avec vous le sujet des jeux vidéo. Difficile en effet de les dissocier complètement du Japon tant les licences japonaises ont marqué les esprits. De Mario à Street Fighter en passant par Final Fantasy, leur nombre et leur variété sont conséquents. Mais on va plutôt s’intéresser au mot terebi gêmu (テレビゲーム) si vous le voulez bien !

Histoire du mot terebi gêmu et définition

Terebi gêmu s’écrit en katakana テレビゲーム et entre dans la catégorie des wasei eigo (和製英語). C’est à dire qu’il ne s’agit pas d’un emprunt direct de l’anglais mais qu’il en a été inspiré lors de sa création. Il signifiait littéralement “jeux de télévision“. Pour infos, le terme bideo gêmu (ビデオゲーム) est apparu pendant la même période mais est peu connu aujourd’hui des japonais. Pourquoi ne pas l’avoir choisi ? Et bien pour le comprendre, il va falloir se replonger dans le passé.

Dans le début des années 1970, on voit arriver dans le monde les toutes premières bornes d’arcade. Au Japon, c’est Sega qui prend l’initiative en 1973 avec une copie de Pong qui s’appelle Pong-Tron (ポントロン). On ne parle pas cependant à ce moment de jeux vidéo mais plutôt de jeux électroniques (denshi gêmu 電子ゲーム). Par contre, bien qu’il s’agissait d’une borne, on peut lire sur un flyer d’époque “console de jeu de ping-pong électronique utilisant un téléviseur/petit écran (terebi テレビ). Car en japonais, le terme terebi est très large et ne désigne pas seulement la télé domestique.

Il faudra cependant attendre l’année 1977 pour voir se populariser le mot terebi gêmu avec une console de Nintendo, la Color TV-Game 6 (カラー・テレビゲーム・6). Le même mois, un second modèle voit le jour, la Color TV Game 15. Plus d’un million d’exemplaires furent vendus ce qui est un franc succès pour l’époque. A tel point qu’on emploie encore aujourd’hui le mot terebi gêmu pour désigner les jeux vidéo en général. Et non uniquement les “jeux vidéo de TV”Bideo gêmu lui reste cantonné au monde du PC et est peu usité dans le langage courant. Amusant non ? 🙂

Sources : ja.wikipedia (généralités), matome.naver (histoire des jeux vidéo au Japon)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum