Teishu kanpaku (亭主関白) : le mari despote en voie de disparition ?

En tombant ce matin sur un article du Monde à propos de la “charge mentale” des femmes à la maison, je me suis dit que ça serait intéressant d’aborder le sujet du mari despote. C’est à dire celui qui prend toutes les décisions au sein du foyer avec des grands airs. En japonais, cela se dit teishu kanpaku (亭主関白). Sont-ils en voie de disparition ?

Analyse de l’expression teishu kanpaku et définition actuelle

Teishu kanpaku s’écrit en japonais 亭主関白 que l’on peut donc décomposer en teishu littéralement “hôte principal” et kanpaku qui correspondait autrefois à un rang très élevé au sein de la cour impérial. Il assistait en effet l’empereur dans la gestion des affaires de l’état. Etant donné qu’il avait beaucoup d’influence et de pouvoir, c’est de cette image dont on fait référence aujourd’hui avec l’expression teishu kanpaku. Par ailleurs, teishu s’emploie encore aujourd’hui pour la cérémonie du thé sadô (茶道). C’est celui ou celle qui est chargé(e) d’accueillir les participants et faire en sorte que tout se déroule bien.

Les dictionnaires japonais donnent une définition assez vague du teishu kanpaku. Par exemple “décrit au sein du foyer un mari qui domine (exerce une suprématie sur) sa femme“. D’où la traduction de “mari despote“. Mais à quoi cela correspond t-il aujourd’hui ? Selon un sondage réalisé en 2013 avec un échantillon de 200 japonaises, elles sont seulement 13,5% à penser que leur mari est despotique. Les raisons invoquées sont “il ne m’écoute jamais/c’est lui qui décide toujours à la fin/il rappelle sans cesse que si on mange, c’est grâce à lui”. On trouve également d’autres points plus culturelles comme “c’est toujours lui qui prend le bain en premier/il veut qu’on l’attende quand il rentre tard le soir”.

Seulement voilà, bien que le mari ne soit pas considéré comme un despote dans la plupart des cas, il n’en reste pas moins qu’au Japon, il n’aide pas beaucoup à la maison. Une étude de 2012 réalisée avec 33 pays classe d’ailleurs le Japon bon dernier dans le domaine. L’homme ne participant que 12h en moyenne par semaine contre 53,7h pour la femme. Soit 18,3% du temps. En France, on est 5ème, cocorico ! 😛

Sources : new.mynavi (sondage de 2013), mammami-a (étude de 2012)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum