Le japonais dans tous les sens

Bâbekyû (バーベキュー) : le barbecue au Japon

C’est l’été et comme 75% des français, il est possible que vous fassiez un barbecue en cas de beau temps. Au Japon, bien que la pratique soit moins courante (28,9% des japonais avouent ne jamais en avoir fait selon un sondage de 2015), elle est néanmoins populaire surtout ces dernières années. On va donc voir comment le bâbekyû (バーベキュー) a été adapté au Japon et les problèmes qu’il peut poser.

Histoire et particularités du bâbekyû au Japon

Bâbekyû s’écrit en katakana バーベキュー et vient directement de l’anglais barbecue. Il est possible que vous trouviez sur le net l’écriture BBQ qui est surtout populaire chez les jeunes japonais. A propos de son histoire au Japon, je vais la faire courte : si on prend sa forme actuelle, elle est très récente. Tout au plus une trentaine d’années. Il faut dire que le prix de la viande très cher lors de l’après guerre n’a pas franchement aidé à sa diffusion. 

Un autre point pose problème : le Japon étant très urbanisé, posséder un jardin suffisamment grand pour faire un bâbekyû est un luxe. Il a fallu donc trouver d’autres endroits et c’est le long des rivières (kawa 川) qui attire le plus de japonais. A partir du mois de mai, voir une telle foule est vraiment impressionnant surtout lors de l’hanami (花見 coutume où on pique-nique sous les cerisiers en fleurs). A un tel point qu’on trouve souvent des pancartes bâbekyû kinshi (バーベキュー禁止 “barbecue interdit“) dans ces lieux. Pourquoi ? Et bien parce que ceux qui s’adonnent à la pratique laissent beaucoup de déchets derrière eux en général : charbons, canettes de bière… J’ai pu le constater le long de la rivière près de chez moi.

Les parcs sont aussi populaires pour les barbecues au Japon. Celui-ci en a subit les frais apparemment…

Ces pancartes ne dissuadent cependant pas grand monde surtout lorsqu’il n’y a pas d’autres lieux pour se faire plaisir à proximité. A propos des ingrédients, ce sont en particulier les légumes qui diffèrent de chez nous. En effet, à la question “quels sont les indispensables selon vous ?”, 47,7% répondent le maïs et 31,4% le shiitake (椎茸 variété de champignon japonais). A noter que la tradition de l’apéritif bien française ne semble pas avoir pris au pays du soleil levant. Dommage… ^^

Sources : myvoice.co.jp (sondage de 2015), jbbqa.org (à propos de l’interdiction)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum