Le japonais dans tous les sens

Suteki (素敵) : c’est irrésistiblement attirant ça !

Le japonais c’est pratique, on arrive à deviner le sens des mots inconnus si on connaît les kanjis qui les composent ! Cette affirmation est certes vraie dans de nombreux cas mais malheureusement, la réalité est plus complexe. On va le voir aujourd’hui avec suteki (素敵) littéralement “adversaire brut/primitif” signifiant en réalité “ravissant/charmant”. Existe t-il un rapport ?

Analyse du mot suteki et définition actuelle

Suteki s’écrit le plus souvent aujourd’hui 素敵 en kanji. Je précise ici “le plus souvent” puisqu’il existe plusieurs combinaisons pour ce mot. La plus ancienne est 素的 et date de la fin du 19ème siècle. Il faut savoir qu’au départ, ce mot ne s’écrivait pas en kanji mais en kana すてき/ステキ. De plus, son sens était très différent de celui d’aujourd’hui puisqu’il signifiait “extrême/exceptionnel/inhabituel“. Le kanji 素 veut certes dire “brut/primitif/nu” mais il a dérivé avec le temps vers le sens “très/extrêmement”. On le voit dans les adjectifs subarashii (素晴らしい “merveilleux”) ou subayai (素早い “très rapide”).

On a choisi sinon à l’époque le kanji 的 qui s’emploie tout simplement pour les adjectifs. Quoi qu’il en soit, 素的 sont des ateji, c’est à dire des kanjis choisis sur le tard. Ils ont progressivement laissés la place à la combinaison 素敵 à partir des années 1910. Celle-ci est ensuite devenue la norme autour des années 1930. Pourquoi ? Et bien parce que le sens du mot a évolué entre temps à l’instar de subarashii. On est ainsi passé de “extrême/inhabituel” à quelque chose de plus positif, c’est à dire “remarquable/charmant/ravissant/chouette…“. Les dictionnaires japonais indiquent ainsi “qui plait et attire“. Suteki na fukusô (素敵な服装) : une tenue charmante/ravissante.

Mais alors, pourquoi le kanji 敵 qui signifie pour rappel “ennemi/adversaire” ? Et bien on présume que c’était à l’origine pour signifier kanawanai (敵わない) “imbattable/sans adversaire possible/irrésistible“. En gros, c’est tellement superbe que c’est sans égal. On retrouve donc toujours le sens originel “exceptionnel”. Cela dit, on emploie de nos jours suteki simplement pour décrire quelque chose qui nous plaît sans aller dans les extrêmes. Il ne faut ainsi pas prendre ces kanjis à la lettre, préférez plutôt subarashii si vraiment c’est “formidable/merveilleux”. 🙂

Sources : Gogen-allguide (étymologie), Kotobank (dictionnaire japonais), chanson suteki da ne (素敵だね FFX)

7 réponses

    1. A vérifier ^^. Mais c’est intéressant de voir que la connotation d’un adjectif est surtout liée à leur association avec certains noms communs. Donc si du jour au lendemain, une mode où on associe “charmant” à “laideur” (laideur charmante) voit le jour et qu’elle perdure, c’est possible qu’à terme, charmant change de sens. Après il faut essayer de comprendre aussi ce qui a provoqué la mode et ce qui a fait qu’elle perdure. Assez complexe quoi ^^.

      Mais j’ai pris l’exemple de charmant puisque ce mot devient dérangeant pour de nombreuses femmes ayant marre d’entendre “vous êtes charmante” dans la rue. Déjà je trouve que ce mot a perdu de son charme (désolé pour le jeu de mot !) avec le temps. Moi je l’utiliserai pas pour complimenter une femme en tout cas, ça fait “le relou de service”. ah ah.

      Un autre exemple d’adjectif plus rare comme “crochu”. Il a une connotation plutôt négative parce qu’on a la plupart du temps l’image de la sorcière avec son nez crochu. Donc si on veut décrire un objet courbé/en forme de crochet, on utilisera rarement “crochu” je pense. Bon là j’ai totalement dérivé mais c’est un sujet que j’aimerais approfondir ^^.

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
仕草
Kotoba
もしもし!