Shocchû (しょっちゅう) : c’est en permanence et ça m’énerve à la fin !

Vous êtes constamment en train de vous disputer. Tu passes ton temps à regarder la télé. Tu scrutes en permanence ton smartphone.
Dans ces trois phrases, j’ai utilisé à chaque fois une expression différente pour évoquer une action qui s’éternise mais elles sont parfaitement interchangeables. On pourrait de fait les traduire de la même façon dans une langue étrangère et l’adverbe japonais しょっちゅう (shocchû) ferait un bon candidat. J’aimerais vous en parler aujourd’hui car sa formation est plutôt intéressante !

Origine du mot shocchû et exemples d’usage

Shocchû s’écrit toujours en hiragana しょっちゅう de nos jours et il est donc bien difficile de deviner d’où il peut provenir. La réponse réside en trois kanjis : 初中後 (shochûgo). Vers le 10ème siècle, c’était une sorte de terme générique qui permettait de décrire un processus en trois phases. La phase initiale 初, celle intermédiaire 中 puis la finale 後. On l’employait en particulier dans le domaine artistique où le niveau d’expertise était séparé selon trois rangs. Ce n’est que bien plus tard vers le 17ème siècle que shochûgo a commencé à être employé comme adverbe avec le sens “du début à la fin/en permanence”. Il s’est alors rapidement contracté en 初中 (shochû) puis le le c a fini par s’allonger à l’oral donnant shocchû.

En parlant d’oral, il faut justement retenir que notre shocchû est un mot réservé au langage parlé. 始終 (shijû “du début à la fin/tout le temps”) et 絶えず (taezu “sans interruption”) lui sont proches mais sont beaucoup plus formels. Par ailleurs, Les dictionnaires japonais donnent souvent comme “définition-synonyme” l’adverbe いつも (itsumo). Ce dernier est souvent interchangeable avec shocchû lorsqu’il décrit un phénomène chronique. 彼はしょっちゅう/いつも遅刻している (kare ha shocchû/itsumo chikoku shiteiru) : il est tout le temps/constamment en retard.

D’après mon ressenti et les explications que j’ai lues semblent le confirmer, shocchû s’emploie le plus souvent avec une connotation négative (critique par exemple). On ressent en conséquence davantage d’agressivité qu’avec itsumo. あいつは、しょっちゅう文句ばかり言っている。(aitsu ha, shocchû monku bakari itteiru) : Lui, il se plaint en permanence. Moralité : si jamais on vous dit de manière innocente quelque chose comme しょっちゅうテレビゲームしているんですね (shocchû terebi gêmu shiteirun desu ne) “tu joues en permanence aux jeux-vidéo”, il faudra voir ça comme un reproche. En même temps, j’ai du mal à voir comment ce genre de propos pourrait être neutre… ^^

Autre source : Gogen-allguide (étymologie)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum