Shirami (虱/しらみ) : les poux, ces corps blancs qu’on écrase

En France comme au Japon, avoir des poux n’est pas vraiment bien vu socialement et cela peut même entraîner des discriminations. On les associe souvent en effet à une prétendue mauvaise hygiène de vie. Pourtant, si on se focalise sur les poux de tête en particulier, on constate que le lien entre des cheveux sales et leur prolifération n’est pas avérée. Toujours est-il qu’il vaut mieux s’en débarrasser le plus vite possible et on va voir qu’on avait une méthode bien particulière au Japon avec via le mot しらみ (shirami).

Origine du mot shirami et expression liée

Avant de voir des images sur le net, je ne savais pas à quoi pouvait bien ressembler un pou. Au moins en japonais, si on connaît l’étymologie de shirami on peut en avoir une vague idée. Car selon les deux hypothèses les plus crédibles, ce serait soit  白身 (“corps blanc”) soit une contraction de 白虫 (shiramushi “insecte blanc”). Bref, c’est à chaque fois quelque chose de blanc comme peuvent l’être les cheveux (白髪 shiraga). Concernant le kanji 虱 (qu’on emploie rarement), il faut savoir qu’il dérive de 蝨. Celui-ci représente deux 虫 (mushi “insectes”) qui sont rapides (卂). C’est ce qui correspond bien aux poux qui se retrouvent en nombre et qui se déplacent rapidement.

Vous aurez peut-être remarqué qu’il n’est pas question de cheveux à chaque fois puisqu’en japonais aussi, shirami peut renvoyer aux poux de corps. Ainsi lorsqu’on veut désigner ceux de tête de manière plus précise, on emploie アタマジラミ (atamajirami où atama = tête). Dans le langage courant cela dit, ce sont ces derniers auxquels on pense en premier à l’évocation de shirami. しらみがわく (shirami ga waku) : les poux pullulent.

Je conclus avec une expression populaire assez peu ragoûtante : しらみつぶしに (shiramitsubushi ni) signifiant “minutieusement/de fond en comble“. Littéralement, elle veut dire “en écrasant/broyant les poux” puisque tsubushi dérive du verbe tsubusu (潰す “écraser”). Datant du début du XXe siècle, elle fait directement référence à l’acte de retirer des poux un à un (oui, on faisait comme ça à l’époque…). Vu leur petite taille, ceux-ci finissent par être écrasés. しらみつぶしに調べた (shiramitsubushi ni shirabeta) : j’ai recherché minutieusement (en vérifiant chaque élément).

Sources : ja.wikipédia (informations diverses), yain.jp (à propos de shiramitsubushi)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum